Le Times remet en question la gratuité de l'information sur Internet

Clément Solym - 04.07.2010

Edition - Economie - The - times - payant


Depuis la fin des années 90 et la démocratisation progressive d’Internet, la presse s’inscrit toujours en recherche d’un modèle économique viable sur la Toile. C’est dans le cadre de cette problématique que certains grands quotidiens sont en train de repasser du côté du « tout payant ».

Si vous voulez désormais consulter The Times, ou The Sunday Times, il vous en coûtera une livre pour une journée de consultation ou deux livres pour la semaine. C’est le groupe appartenant à l’homme d’affaire Rupert Murdoch qui prend ainsi le contrepied du « tout gratuit » sur Internet.

Jusqu’à présent, le modèle payant ne s’est avéré viable que pour une presse très spécialisée, de niche et, souvent, liée à un lectorat plutôt fortuné. C’est ce que l’on retrouve dans les deux principales réussites de ce modèle, à savoir The Financial Times et le Wall Street Journal, tous deux en lien avec les activités de trading.



Ce virage important pris par des titres de la presse généraliste indique-t-il la fin de l’information gratuite sur Internet ? Rien n’est moins sûr aux dires de différents experts de ce secteur.

Pour que le lecteur accepte de mettre la main au porte-monnaie, il faut bien évidement que l’information qu’on lui propose sur le site payant ne soit pas accessible ailleurs de façon gratuite. Ces sites payants d’information doivent donc proposer un contenu exclusif pour assurer l’attrait d’éventuels lecteurs, sans quoi l’entreprise n’a aucun avenir.

On annonce déjà que, de son côté, l’accès au site Internet du New York Times devrait devenir également payant à partir de janvier 2011. Avec un modèle économique fondé sur la gratuité qui s’avère, à la longue, intenable pour les grands quotidiens, un mouvement de retour au payant risque bel et bien de s’amorcer dans les mois à venir. Reste cependant à arriver à attirer le lecteur par des services novateurs afin que ce dernier accepte de payer pour ce qu’il obtenait gratuitement auparavant…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.