Le transfert des cendres de Maurice Genevoix au Panthéon autorisé

Antoine Oury - 26.07.2019

Edition - Société - Maurice Genevoix Pantheon - Maurice Genevoix auteur - auteurs pantheon


Né le 29 novembre 1890 à Decize (Nièvre) et mort le 8 septembre 1980 à Xàbia, en Espagne, l'écrivain Maurice Genevoix reposera bientôt sous la coupole du Panthéon. Un décret du 24 juillet, pris par Emmanuel Macron, autorise en effet le transfert des cendres de l'auteur, mobilisé lors de la Première Guerre mondiale et élu à l'Académie française en 1946.
 
Pantheon
(Mario Sánchez Prada, CC BY-SA 2.0)


Le décret du 24 juillet vient confirmer la volonté d'Emmanuel Macron de faire reposer Maurice Genevoix au Panthéon. Il avait fait part de ce souhait en novembre 2018, à l'occasion des commémorations de l'armistice ayant mis un terme à la Première Guerre mondiale. « Au moment où les voix des Poilus se sont éteintes pour toujours il est incompréhensible que “Ceux de 14” ne figurent pas au Panthéon. Ils en franchiront tous le seuil avec leur porte-voix que fut Maurice Genevoix », avait-il indiqué.

Mobilisé à l'occasion de la Grande Guerre, Maurice Genevoix servira comme sous-lieutenant dans le 106e régiment d’infanterie, au sein de la 8e, puis de la 7e compagnie, et participera à ce titre aux batailles de la Marne et de Verdun. Il évoquera largement ces expériences de guerre dans 5 volumes écrits entre 1916 et 1923, dont une partie fut censurée à leur parution en raison du réalisme des descriptions.

Ces différents récits, rassemblés ensuite sous les titres Sous Verdun, Nuits de guerre, La Boue et Les Éparges, sont aujourd'hui disponibles dans le volume Ceux de 14, publié par Flammarion.

Le dernier volume de ces récits de guerre, Les Éparges, porte le nom de la colline où Genevoix fut grièvement blessé, en 1915, près de Rupt-en-Woëvre, dans la Meuse. Il fut réformé à 70 % d'invalidité et ne pourra plus jamais utiliser sa main gauche.
 
« Maurice Genevoix fut le chantre de cette mémoire. Son immense récit est resté la pierre angulaire de son témoignage. Il fut à l'origine du Mémorial de Verdun. Par ses écrits, ses discours, ses interventions et ses articles, il ne cessa de redire ce que fut cette France généreuse et fière qui s'était engagée farouchement quand la liberté, le droit et la paix étaient attaqués. Il le fit sans rancœur, il le fit sans amertume », avait affirmé Emmanuel Macron en novembre 2018.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.