Le visage de Jane Austen reproduit en cire, à la ride près

Antoine Oury - 10.07.2014

Edition - International - Jane Austen - statue en cire - Bath


Jane Austen fait partie de ces auteurs qui déchaînent les passions, aussi bien pour leur oeuvre que pour leur personnalité. Pourtant il reste difficile d'imaginer les traits de la romancière : un seul portrait d'elle est connu, dessiné par sa soeur Cassandra en 1810. Melissa Dring a reconstitué le visage de l'auteure pour le Jane Austen Centre de Bath, un travail sur trois ans.

 

 

Jane Austen en cire, The Jane Austen Centre de Bath

 

 

L'unique portrait disponible présentait une Jane Austen empreinte de sérieux, voire de rigueur, et l'objectif de cette reconstitution en cire était aussi de rendre quelques couleurs à la jeune femme d'alors. À proprement parler, il y avait en fait deux représentations d'Austen, mais la seconde était basée sur la première... Melissa Dring s'est donc tourné vers des portraits littéraires de proches d'Austen.

 

Notamment celui de James Edward Austen-Leigh, qui décrit sa tante comme étant « très séduisante » : « Sa silhouette était plutôt grande et élancée, son pas léger et ferme, et toute sa personne dégageait l'énergie et la santé », écrit-il dans ses mémoires. Il la décrit également comme brune, avec un visage plutôt rond : « Elle venait d'une grande famille, dans laquelle tout le monde partageait le long nez, les grands yeux marron et les cheveux bruns bouclés », confirme Melissa Dring. Autant de caractéristiques qui se transmettent de génération en génération.

 

« Le portrait de Cassandra donnait l'impression que Jane venait de manger un citron. Mais nous savons de différentes sources qu'elle était quelqu'un de très agréable à vivre, pleine de vie, très drôle et très sage », a encore commenté Melissa Dring devant sa création.