Le Washington Post affiche des liens d'affiliation Amazon

Antoine Oury - 17.08.2014

Edition - Economie - Amazon The Washington Post - liens d'affiliation - vente en ligne


En août 2013, Jeff Bezos, PDG d'Amazon, s'offrait le Washington Post « à titre personnel », en promettant d'y appliquer le modèle commercial du cybermarchand pour redresser sa situation économique. Pensait-il aux liens d'affiliation vers sa boutique en ligne ? En tout cas, ces derniers ont fait une apparition remarquée dans les colonnes du journal.

 


Un exemple de lien d'affiliation, dans l'article « ‘Yeah! Yeah! Yeah!: The Story of Pop Music from Bill Haley to Beyoncé,' by Bob Stanley », par Ryan Little

 

 

Les liens sont apparus au sein des articles du Post ces derniers jours, généralement après des articles culturels (livres, CD...), sous la forme d'un bouton « Buy It Now », ou directement sur le nom ou titre du produit en question. Le lien dirige évidemment vers Amazon, avec le Post en affilié, qui touchera donc un pourcentage sur les ventes réalisées à partir de ses pages.

 

On pourra crier à l'arnaque et à l'utilisation honteuse de l'information à des fins commerciales, mais, pour le coup, Bezos n'innove pas vraiment en intégrant des liens redirigeant vers vers une boutique en ligne dans des articles. La plupart des blogs utilisent des liens d'affiliation, souvent avec Amazon ou Priceminister, et certains journaux en ligne utilisent ce canal comme complément de revenus.

 

ActuaLitté, par exemple, est partenaire de Chapitre.com sur ces liens d'affiliation, et en affiche régulièrement dans les articles où cela s'avère pertinent.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.