Le WiFi dans les avions impactera-t-il la lecture de livres ?

Clément Solym - 17.02.2009

Edition - Société - WiFi - avion - lecture


Oh que voilà une questions qui est intéressante, à une époque où l'on nous colle des ondes un peu partout dans le cerveau et que l'on se met à proposer de quoi se connecter en WiFi dans les TGV, dans les taxis et dans une foultitude de bars et restaurants.

Pour Mike Shatskin, consultant dans l'industrie du livre, dont les propos sont rapportés par Teleread la question mérite en tout cas d'être posée, et sans spéculer trop longuement, cela signifie simplement, selon lui, que la concurrence entre la lecture d'un livre et le surf sur Internet sera rude et que définitivement, cela entraînera moins de lecture dans les avions.

Par conséquent, on pourrait imaginer que les librairies dans les aéroports se mettront à vendre moins. Car tant que l'on ne profitait que de son baladeur ou d'un magazine, ou un live donc, pour passer le temps dans le tube de tôle qui vous baladait à quelques milliers de pieds du sol, le choix se faisait naturellement. Aujourd'hui, un amateur de lecture se sera-t-il pas tenté d'allumer sa machine pour traîner sur le web ?

Pas facile de prévenir cette situation, et pourtant les compagnies travaillent d'arrache-pied pour fournir ce service. Intéressant pour ceux qui aux États-Unis disposeront d'un Kindle, ou les autres, pour lire en ligne ? Peut-être, mais le livre papier, lui, risque de moins se déguster en altitude...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.