medias

Le WiFi sera remplacé par un procédé filaire à la BnF

Clément Solym - 14.04.2008

Edition - Bibliothèques - procédé - filaire - Wifi


Suite à la réunion du Conseil d'Administration du 01 avril, le président des collections de la BnF avait donc décidé d'appliquer le principe de précaution et de bannir le Wifi de la Bibliothèque nationale Française. Il a cependant été décidé de remplacer le Wifi par un système filaire pour ne pas déconnecter complètement les usagers du net.

La section BnF de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU-BnF) et le Syndicat Unitaire des Personnels des Administrations Parisiennes (SUPAP) déclarent dans un communiqué de presse soutenir cette initiative.

Selon la FSU-BnF et le SUPAP cette solution est mieux adaptée aux besoins des adhérents car elle permet un plus grand nombre de connexions et une plus grande stabilité. Pour obtenir le même résultat par Wifi, il faudrait augmenter le nombre d'émetteurs ou leur puissance ce qui exposerait dangereusement le personnel et les fidèles de la BnF.

Des prises donnant accès au net devraient être installées à chaque place. « La multiplication de prises de raccordement multiple (alimentation, réseau par prise/broche RJ-45) constitue donc une solution répondant pleinement aux usages constatés dans les salles de lecture. À terme, un tel dispositif devrait permettre aux usagers un accès simplifié aux ressources électroniques et au patrimoine numérique de la BnF ».

La FSU-BnF et le SUPAP concluent leur communiqué de presse en lançant un appel à « l’ensemble des responsables politiques, universitaires et culturels à suivre l’exemple de la BnF ». Récemment, une étude montrait que pour Américains, la présence d'Internet était un crititère essentiel de fréquentation des bibliothèques.