Léa Golder : "L'exercice d'écriture collective est idéal"

La rédaction - 30.09.2014

Edition - Société - Académie Balzac - sélection candidats - défi littéraire


Hier, au théâtre de Paris, se déroulait le recrutement des candidats qui intégreront l'Académie Balzac, pour 20 jours d'écriture et d'apprentissage. Après six mois de campagne sur internet, ils étaient près d'une trentaine à s'être retrouvés, hier, pour les sélections. ActuaLitté, partenaire avec Chapitre.com, de cet événement, présente aujourd'hui le profil de l'ensemble des candidats retenus. Toutes les vidéos seront à retrouver sur la chaîne YouTube de L'Académie Balzac. Voici Léa Golder.

 


 

 

Âge : 34 ans
Situation : Célibataire
Localisation : Paris (75) , France Profession : Controlling & Cash Projec

 

Centres d'intérêts

La sérendipité, le paradoxal, le langage sous toutes ses formes (humain, gestuel, XML...), l'inconscient, les rêves, l'analyse, les mécanismes du cerveau, le surréalisme, l'art pictural, les squats artistiques, les voyages astraux, comprendre, savoir plus, savoir faire et faire savoir...

 

Loisirs

La contemplation, le coding, les festivals de musique transe ou rock, Beaubourg, globe-trotteuse dans l'âme à budget limité (passe interrail, euroline...), le tricot, la pâte à modeler, regarder Arte, regarder le catch, faire des nuits blanches puis dormir à outrance, être en pleine conscience de mes sens.

 

Dernières lectures

Traité de la réforme de l'entendement - Spinoza; Squat-Yannick Bouquard; Le problème Spinoza-Irvin Yalom; Le nez-Gogol; La Métamorphose-Kafka; Le festin nu-Burroughs; Une carte n'est pas le territoire-Korzybski; Le passe muraille-Marcel Aymé; Glamorama-Bret Easton Ellis; Monstres invisibles-Chuckh Palahniuk; L'insoutenable légèreté de l'être-Kundera; L'Antechrist-Nietzsche; Antigone-Anouilh: Les Particules Elémentaires-Houellebecq; Et on tuera tous les affreux-Boris Vian; La Dramaturgie-Yves Lavandier; Flash-Charles Duchaussois; L'Etranger- Camus; Le Rouge et le Noir-Stendhal

 

Divers

Longtemps étiquetée du syndrome dépressif majeur, j'ai fini par acquérir, en 5 ans de traversée du désert, une pleine conscience d'être en vie, et de faire évoluer ce que je considérais comme de la faiblesse en une belle sensibilité. Bref si on me proposait de réécrire mon histoire, je n'y changerais pas une virgule, et n'en gommerais même pas les lignes les plus sombres, car elles m'ont construite en tant que femme forte et m'ont enseigné l'humanité.

 

Biographie

Originaire du Havre, j'ai achevé mon premier roman de fiction à 23 ans, sachant que j'ai empoigné un stylo dès mon premier journal intime à l'âge de 7 ans.
Je rêvais de devenir reporter de guerre, mais la fatalité a préféré m'affubler de deux diplômes d'écoles supérieures de condescendance - pardon de commerce, j'ai été publiée en 2010 pour mon premier roman intitulé À cœur perdu.

J'ai depuis achevé un thriller psychologique, un roman sur le désir, un témoignage autobiographique d'utilité publique et je suis actuellement en cours de rédaction d'une œuvre d'anticipation et d'un conte philosophique. Manquant de temps pour démarcher les maisons d'édition, j'ai opté pour la facilité du numérique, ma satisfaction dans l'écriture résultant plus du simple fait d'être agréablement lisible à ceux qui le souhaitent que de rafler les prix littéraires.
Mon métier actuel, mélange de finance, de trésorerie, et d'informatique, me stimule intellectuellement, et j'ai une fâcheuse tendance à me transformer en geekette (faudrait redémarrer le serveur apache, vider le cache, activer le LDAP, reparamétrer l'adresse IP du fichier config.ini et là je te ferai ta requête SQL à condition qu'on opte pour un ETL).

Bref, devenir écrivain a été longtemps mon plus grand rêve, mais au bout de quelques années de disette, j'ai appris à accepter les contraintes du labeur et même y prendre plaisir en m'initiant à d'autres formes de langages (SQL, PHP, MDX)
Adepte de cartomancie depuis l'âge de 13 ans, je suis capable d'une impressionnante clairvoyance envers la vie d'autrui, mais inapte à exploiter ce talent pour mon propre compte. Ayant vécu un an dans le Colorado, j'ai eu la chance de traverser Monument Valley, le Grand Canyon, Las Vegas , Death Valley, Yosemite, San Francisco, Los Angeles, San Diego, Tombstone et Santa Fe au cours d'un roadtrip alternant motels miteux et camping sauvage. Le rêve...
Très adaptable, j'ai touché à beaucoup de métiers (éditrice, secrétaire médicale, modèle photo, assistante communication, productrice exécutive, script doctor, contrôleuse de gestion, libraire, chef de projet IT, baby-sitter, barmaid, animatrice de soirées, hôtesse de salon et j'en passe).
En résumé, mon moteur, c'est la liberté et mon carburant, c'est l'apprentissage permanent. Ne pas vieillir, toujours grandir...

 

Motivations

Passionnée d'écriture de fiction, je cultive un univers haut en couleurs sans préférence pour un genre particulier, adorant les techniques dramaturgiques, je rêve d'écrire une œuvre collective avant-gardiste, onirique et adaptable à l'écran ou en bande dessinée. Fascinée par la nature humaine et ses paradoxes, grande adepte de la psychanalyse, j'apprécie particulièrement les enquêtes sociologiques à portée futuriste et introspective. Ayant abandonné ma TV en parfait état de marche sur un trottoir il y a 8 ans pour préserver mes neurones menacés d'amollissement irréversible suite à une surconsommation de programmes aliénants et chronophages, il me sera difficile de vous convaincre d'un enthousiasme débordant à la perspective d'entrer dans cette matrice. Sauf que j'ai toujours caressé l'espoir de pouvoir séjourner un temps en résidence d'auteurs pour bénéficier de leur contexte idéal à la création littéraire, espoir rapidement abandonné du fait de leurs critères d'admission les rendant inaccessibles aux profils tels que le mien (des kilomètres de papier noirci et une foule de projets dans la tête, mais un statut de sans-papier littéraire). En effet, le paradoxe du système est qu'il faut avoir déjà acquis une certaine renommée dans le cercle pour pouvoir passer le seuil de ces maisons d'écriture. C'est un peu comme si on vous demandait d'apporter votre diplôme de mastère pour avoir le droit de vous inscrire en licence...