Leçons de bibliothèques : 12 mois de nus pour défendre le métier de bibliothécaire

Antoine Oury - 27.10.2016

Edition - Bibliothèques - calendrier nus - calendrier nus bibliothèque - Leçons de bibliothèques


Ils sont une quinzaine d'élèves conservateurs issus de la promotion Bertrand Calenge à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (Enssib), et ils ont déjà un certain sens de la communication. Pour sensibiliser au métier de bibliothécaires, ils se sont lancés dans la confection d'un calendrier pour lequel ils n'ont pas hésité à s'effeuiller...

 

 

 

 

Au sein de leur formation, les élèves pourront déjà cocher la case « Mise en place d'une campagne de communication virale » : leur projet Ulule « Leçons de bibliothèques », malicieusement sous-titré « 12 nuances de services », est d'ores et déjà financé. « Nous nous sommes rencontrés en début de formation en janvier, et nous avons eu envie de monter un projet ensemble, un peu décalé », raconte Marie Garambois, contactée par ActuaLitté.

 

Pour ce projet, le groupe d'amis a eu envie de donner dans l'advocacy : 

 

L'advocacy, terme anglais qui recouvre une réalité très développée dans les pays anglo-saxons, c'est l'organisation d'actions de communication et de relation publique, pour promouvoir et défendre une activité, dans notre cas les bibliothèques ! La traduction usuelle en français est « plaidoyer », mais elle ne recouvre pas tout le sens du terme anglais, expliquent-ils sur Ulule.

 

 

En somme, il s'agissait de « montrer que les bibliothèques ne sont pas des lieux poussiéreux, et qu'elles sont au contraire en prise avec les lecteurs : nous avions aussi envie de montrer les différents services rendus dans les établissements, avec un service pour chaque mois », précise Marie Garambois. Faire corps avec son métier, dans une relation transparente avec l'usager : l'idée d'un calendrier de nus est assez logique, finalement.

 

Façon Dewey du stade, donc, on pourra retrouver une série de photographies dénudées réalisées par Leslie Many, une photographe lyonnaise « dont les photos de nus ont attiré notre attention ». Avec son aide, la quinzaine d'élèves a joué les modèles au sein de la bibliothèque l'Enssib, même si le projet n'est pas porté par l'école. Attention, les calendriers seront uniquement disponibles via le projet Ulule, la seule occasion de s'en procurer un.

 

 

 

Les bénéfices du projet (une fois les paiements des photographies, de l'impression et des envois de calendriers effectués) seront reversés à l'association Cyclo-biblio, qui organise régulièrement des parcours en vélo pour réaliser de l'advocacy, justement, auprès des élus et des publics, et ainsi défendre le métier de bibliothécaires et l'importance des établissements de prêt.

 

Les études d'abord, mais les élèves conservateurs se sont d'ailleurs promis de participer à un prochain parcours Cyclo-biblio. Probablement pas en 2017, pour cause d'examens, mais le rendez-vous est obligatoire.

 

Chiche, dans la même tenue que pour le calendrier ?