Lecture : au Québec, des libraires à la rencontre des personnes âgées

Cécile Mazin - 12.02.2016

Edition - Librairies - accessibilité livres lecteurs - libraires Québec


Pour que les personnes âgées et celles à mobilité réduite puissent profiter malgré tout de lecture, le Québec encourage les libraires à s’engager dans la médiation culturelle. Une opération, « Les libraires à domicile » a été conçue avec la profession, pour faciliter l’appropriation des livres, et de la lecture, par ces publics. Le tout est à l’initiative de l’Association des libraires du Québec (ALQ). Échanges autour des livres, conseils de lectures, lectures à voix haute par des comédiens et rencontres avec des auteurs sont donc au programme. 

 

Librairie Gallimard Montréal

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

C’est que l’ALQ se dit « [s]oucieuse de rendre le livre et la lecture accessibles au plus grand nombre et d’encourager les libraires à aller vers les lecteurs à l’extérieur des murs de leur librairie ». Depuis le mois de janvier, et jusqu’à la fin juin, plusieurs rencontres auront lieu, en partenariat avec le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) et l’organisme Ex Aequo.

 

Établir des ponts entre les établissements et les lecteurs qui ne peuvent pas forcément se déplacer aisément représente un grand enjeu social. Ainsi, plus de 15 établissements ont accepté de jouer le jeu, et de s’aventurer dans la grande région métropolitaine, pour rendre visite à 12 résidences. 

 

« L’enthousiasme des parties impliquées dans ce projet depuis le début du processus est indéniable et prouve à quel point le milieu du livre est en mouvement. Si la lecture est un acte intime, elle permet aussi un engagement social, un geste de partage », affirme Stéphane Rivard, chargé de la promotion à l’ALQ et instigateur du projet.

 

Plusieurs personnalités prendront également part à l’opération, qui a débuté le 11 janvier dernier, à la Résidence Saint-Eugène située dans l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, Éric Simard, nouveau propriétaire de la Librairie du Square, était accompagné de l’auteure Élise Turcotte. 

 

Cette dernière n’a eu que de bons mots pour cette expérience unique : « Je suis entrée avec le sourire du doute dans le cœur : tous mes livres parlent de la mort, mais je voulais leur dire que la littérature est follement vivante. Je suis ressortie rassurée, surtout éblouie par l’intelligence et l’humour de ces femmes que nous avons rencontrées. Leur vie est un roman ! »

 

Le projet a été financé dans le cadre de l’entente sur le développement culturel de Montréal. C’est ainsi que les libraires visiteront les résidences suivantes : Librairie Gallimard è Résidence Le Mile End (Plateau-Mont-Royal),

Librairie Monic è Résidence Le Symbiose (Mercier — Hochelaga-Maisonneuve),

Librairie Paulines è Les appartements du Square Angus (Rosemont-La-Petite-Patrie),

Librairie La Maison de l’éducation è Les Jardins Millen (Ahuntsic-Cartierville),

Librairie de Verdun è Résidences Floralies (Verdun),

Librairie Carcajou è Manoir Gouin (Ahuntsic — Cartierville) et Résidence Parc Jarry (Villeray — Saint-Michel — Parc-Extension),

Librairie Alire è Résidence Alfredo-Galiardi (Villeray Saint-Michel Parc-Extension) et Résidence Piero-Corti (Rosemont-La-Petite-Patrie),

Librairie Monet è Résidence Outremont (Outremont),

Librairie Le Port de tête è Résidence Rosalie-Cadron (Ahuntsic – Cartierville)

Librairie du Square è Résidence Saint-Eugène (Rosemont-La Petite-Patrie).

 

Les librairies Bric à Brac, Le Fureteur, Le Parchemin, Raffin et Zone libre se joindront à l’aventure lors des activités organisées avec Ex Aequo.