Légère hausse du chiffre d'affaires de l'édition pour Lagardère

Antoine Oury - 07.05.2019

Edition - Economie - lagardere publishing resultats - chiffre affaires lagardere - lagardere resultats


Le groupe Lagardère a partagé ce mardi 7 mai ses résultats pour le premier trimestre de l'année 2019 : si le chiffre d'affaires global est en hausse de 8,9 %, c'est grâce aux performances des filiales dédiées au voyage et au sport. L'édition, elle, fait état d'une croissance plus modérée, de 0,9 %, en données comparables.

Hachette Livre - Frankfurt Buchmesse 2015
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Le groupe Lagardère annonce donc une hausse du chiffre d'affaires de sa branche édition, Lagardère Publishing, à hauteur de 0,9 % en données comparables, « portée par les bonnes performances des États-Unis, de la France et des Fascicules, et malgré un effet de comparaison défavorable au Royaume-Uni ». Dans le détail, le chiffre d'affaires s'établit à 460 millions €, contre 442 millions € au premier trimestre 2018.

En données consolidées, la croissance est plus importante : elle atteint 4,1 %, et l'écart s’explique « par un effet de change positif (+ 12 M€) relatif principalement à l’appréciation du dollar américain et, dans une moindre mesure, par un effet de périmètre positif (+ 2 M€), lié à l’acquisition de Worthy Publishing ».

En France, le chiffre d'affaires gagne 1,9 %, grâce au livre Les Gratitudes de Delphine de Vigan, mais aussi au programme de parutions soutenu de la maison Le Livre de Poche (dont La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso) et des Éditions Fayard. Le groupe relève de bons résultats du côté des jeux pour mobile, un secteur d'activités investi dès 2016 par le groupe pour anticiper une éventuelle baisse des ventes de livres.

Du côté des fascicules, la croissance (1,4 %) s'explique notamment par le retour d'une collection porteuse, Les voitures de Tintin, tandis que d'autres dynamiques, notamment au Japon et en Italie, participent à ces bons résultats.

Aux États-Unis, la forte croissance du livre audio a des conséquences réjouissantes pour les actionnaires de Lagardère, renforcée par les bons résultats de plusieurs best-sellers, dont ceux de James Patterson et Malala Yousafzai. La croissance du chiffre d'affaires s'établit à 3,3 %.

La plus forte croissance se situe du côté de la zone Espagne et Amérique latine, avec 3,4 % : elle s'explique par de bonnes ventes en littérature générale, tout simplement.

À l'inverse, du côté du Royaume-Uni, le chiffre d'affaires chute de 3,7 %, ce que Lagardère explique par un premier trimestre 2018 marqué par le succès de Fire and Fury de Michael Wolff... Le groupe assure que le livre audio numérique et les revenus de Bookouture, maison d'édition numérique, compensent en partie l'effet de comparaison défavorable.
 
Au premier trimestre 2019, le poids du livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 9,1 %, stable par rapport au 1er trimestre 2018, et celui du livre audio numérique à 3,8 % contre 2,5 % au premier trimestre 2018.

Lagardère s'attend à de bons résultats pour sa branche édition sur le reste de l'année, étant donné que « le premier trimestre représente traditionnellement une contribution relativement faible sur l’ensemble de l’année ». Le chiffre d’affaires total du groupe pour ce premier trimestre s’établit à 1,708 milliard €, contre 1,5 milliard € au premier trimestre 2018, soit + 9,8 % en données consolidées et + 8,9 % en données comparables.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.