Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Lena Dunham, Pippa Middleton : des promos qui tournent au vinaigre

Clément Solym - 17.12.2012

Edition - International - Lena Dunham - Pippa Middleton - promotion


Elle est colère, Lena, elle est vraiment très colère, depuis que Gawker a publié l'intégralité de son livre, acheté pour plusieurs millions de dollars par Random House. Not That Kind of Girl avait fait l'objet d'enchères passionnées, l'agent littéraire de la dame ayant fixé le ticket d'entrée à un million de dollars minimum. Il fallait être assuré de la célébrité et du potentiel de l'auteure pour s'en sortir...

 

C'est finalement pour 3,5 millions $ que Lena a fait plier RH, avec un petit mot affectueux : « Il n'y a rien de plus téméraire, pour moi, qu'une personne annonçant que son histoire mérite d'être racontée. Surtout si cette personne est une femme. »

 

 

Fortune Most Powerful Women 2012

Fortune Live Media,  (CC BY-ND 2.0)

 

 

L'éditrice était ravie - de ne pas avoir payé - à l'idée de travailler avec l'auteure, et le magazine Gawker, croyant bien faire, a publié un extrait, dans son intégralité, des propositions que Lena fait, pour aider à mieux vivre. Et probablement fallait-il regarder du côté des commentaires abondamment laissés pour comprendre le fond de l'histoire. 

 

Les internautes s'en sont donnés à coeur joie, en répondant à la productrice, à qui l'on demanderait souvent comment elle a le courage de raconter ses propres histoires. D'après les internautes, elle ferait mieux de ne pas l'avoir ce courage... 

 

L'avocat a immédiatement contacté Gwaker et demandé que l'on supprime l'extrait - Gawker s'est exécuté, mais a laissé en ligne les commentaires et autres appréciations laissés par les lecteurs, avec la ferme intention de ne pas les supprimer, rapporte Deadline.

 

Même les plus dérangeants... On se fera une idée sur le site de Gawker

 

Et quitte à rester dans une certaine forme de solidarité, direction la Grande-Bretagne. A la différence que, si le livre de Pippa Middleton s'est attiré les foudres des lecteurs, pour son côté croisement entre un Bisounours et Candy au pays du LSD, au moins, son ouvrage est écrit. Le guide qu'elle avait proposé, pour aider tout un chacun à recevoir correctement.

 

Elle a tenté de se défendre en expliquant qu'il fallait bien dire de casser un oeuf, pour une recette de cuisine impliquant la réalisation d'une omelette...

 

Soit. A enfoncer des portes ouvertes, difficile de ne pas se sentir l'âme d'un passe-murailles...