Le diable dans la ville blanche : DiCaprio et Scorsese de nouveau réunis

Julie Torterolo - 11.08.2015

Edition - International - Devil in the White City Erik Larson - Leonardo Dicaprio - Martin Scorsese


Shutter Island, Gatsby le Magnifique, The Crowded Room ou encore Le loup de Wall Street ... Leonardo DiCaprio, multiplie les rôles au cinéma pour des films inspirés de livres. C’est à présent au tour de The Devil in the White City (Le diable dans la ville blanche, 2011, Cherche Midi) d'Erik Larson d'être adapté sur grand écran. Leonardo DiCaprio incarnera un serial killer qui a fait trembler l’Amérique au XIXe siècle. Le film éponyme sera réalisé par Martin Scorsese, une sixième collaboration pour les deux professionnels. 

 

 

 

Entre roman historique et thriller, le livre fut publié en 2003, et traduit par Hubert Tézenas pour sortir en France en 2011. Il relate l’histoire vraie de Henry Howard Holmes, soupçonné d’avoir tué entre 27 et... 200 personnes. Ce jeune médecin, tout ce qui a de plus charmant aux premiers abords, est considéré comme l’un des plus grands tueurs en série du XIXe siècle. 

 

À l’occasion de l’exposition universelle de 1893 (ou foire mondiale de Chicago), l’homme est chargé de construire l’hôtel pour les visiteurs. Le bâtiment surnommé « Murder Castle » cache en réalité toute l’horreur des pulsions meurtrières du docteur Holmes. Une chambre à gaz, un four crématoire ou encore une table de dissection sont ainsi dispersées dans le bâtiment. L’homme utilise alors ses charmes pour attirer les jeunes femmes, souvent célibataires, avant de les tuer et de revendre leurs cadavres à des fins scientifiques.  

 

Érik Larson utilise deux fils conducteurs dans son ouvrage. D'un côté, il raconte, avec une grande précision historique, la manifestation de 1893 à Chicago et de l'autre, l'histoire de Holmes, considéré comme le premier tueur en série. Dès sa sortie, le livre fut convoité par les studios de cinéma.  

 

L'acquisition des droits de l'oeuvre a d'ailleurs fait l’objet d’une bataille acharnée : dès 2003, l’ouvrage est dans la ligne de mire de Tom Cruise et Leonardo Dicaprio selon Entertainment Weekly. Les droits sont finalement acquis par Dicaprio en 2010, pour terminer entre les mains de Paramount. 

 

Pour ce qui est du script, il est aujourd'hui confié à Billy Ray (Hunger Games, Capitaine Phillips). Ce sera le premier rôle de serial killer pour Leonardo DiCaprio. 

 

A noter que, récompensé en 2004 par le Prix Edgar Allan Poe (ou meilleur livre d’enquête), Le Diable dans la ville blanche s’est vendu à un peu plus de 27 000 exemplaires en France. Il a également inspiré une bande dessinée signée Henri Fabuel et Fabrice Le Henanff. La première édition est parue en 2006 aux éditions Glénat.(via Deadline)

 


Pour approfondir

Editeur : Lgf
Genre : policier &...
Total pages : 600
Traducteur : hubert tezenas
ISBN : 9782253157229

Le diable dans la ville blanche

de Erik Larson

1893 : à l'occasion de l'Exposition universelle de Chicago, l'architecte Daniel H. Burnham est chargé de créer une cité de rêve, la Ville blanche. Dans l'ombre du chantier, H. H. Holmes, un jeune et séduisant médecin, est en réalité l'un des tueurs en série les plus terrifiants de l'histoire du crime. Dans l'hôtel où il attire ses victimes, il a installé une chambre de torture et un four crématoire. Deux cents personnes sans doute, des femmes surtout, n'en réchapperont pas. Un document exceptionnel où l'on constatera

J'achète ce livre grand format à 8.10 €