Leo North et Catherine Banner, héritiers de Potter et Rowling

Clément Solym - 23.06.2008

Edition - Les maisons - Catherine - Banner - Potter


Les romans de Leo North, écrits par Catherine Banner ont dernièrement été comparés, et ce n'est pas la première fois, au travail réalisé par J.K. Rowling dans les aventures de petit Potter.

Un véritable « honneur », pour sa créatrice, qui a « déjà entendu ces comparaisons », mais les trouve « extrêmement redoutables », expliquait-elle au New York Post. Catherine est étudiante à l'université de Cambridge, elle a 19 ans, et l'on comprend que d'être jugée à l'aune du travail de Rowling puisse l'impressionner.

Mais il est vrai que ses histoires tournant autour d'un adolescent, Leo North, disposant de pouvoirs magiques, qui sera amené à découvrir sa famille et son passé par le biais d'un livre magique semble souffrir aisément la comparaison avec Harry.

Nombre de sites internet de Potter fanas ont même décrété que cette nouvelle série serait le digne successeur de leur héros, et qu'il le méritait largement. Pour Banner, c’est étonnant, et agréable. Mais étonnant. Selon elle, son héros n'en est qu'à ses débuts, et il lui paraît précoce d'en parler ainsi. « C'est un honneur d'être comparée à Rowling, mais c'est réellement intimidant. »

Le premier livre de Catherine, 'The eyes of a King', elle le publia à l'âge de 14 ans. « J'ai toujours rêvé de devenir écrivain, mais je ne me suis jamais torturé sur la parution ou non de ce livre. » Studieuse, elle écrit le week-end et après les cours.