Les 520 titres au programme de la rentrée littéraire de janvier

Clément Solym - 26.12.2012

Edition - International - Rentrée littéraire - Hiver 2013 - Lecture


Après une année 2013 bien chargée, la rentrée littéraire de l'hiver s'annonce avec 521 nouveaux romans parmi lesquels 201 titres étrangers. Une cuvée autant quantitative que qualitative, comme le rapporte l'Agence France Presse, avec les nouveaux livres d'auteurs réputés comme Haruki Murakami, Marie NDiaye, Don DeLillo, David Foenkinos, Yasmina Reza et sans oublier... E.L James. Une année qui sera également marquée par l'arrivée dans le domaine public des oeuvres de Stephan Zweig et Guillaume Apollinaire.

 

 

 

 

 

Production globale en hausse mais peu de premiers romans

 

Tandis que la production de romans français augmente de 4 %, avec 324 nouveautés à la clé, les publications de fiction étrangère sont en hausse de 19 %. Pour une hausse globale de la programmation à hauteur de 9 % pour la période du 1er janvier au 28 février.

 

Les chiffres semblent toutefois indiquer une certaine frilosité quant à la publication de premiers romans, seulement 45 en cette occasion, ce qui constitue le chiffre le plus bas depuis dix ans.

 

Si certaines publications s'inscriront dans la veine des fictions biographiques, mettant en scène des figures comme Richard Wagner ou encore Andy Warhol, les histoires familliales, d'amour ou traitant des grands malaises de notre temps ne seront pas en reste.

 

 

Des chouchous du grand public sur le retour

 

Yasmina Reza, César 2012 de la meilleure adaptation cinématographique avec Carnage, publie Heureux les heureux, aux éditions Flammarion. Un roman regroupant « des histoires chorales de personnages qui  se croisent et se racontent » selon l'AFP. 

 

La primée du Goncourt 2009, Marie NDiaye, revient début février avec Ladivine, publié chez Gallimard. « Un roman ample teinté de fantastique où se retrouvent femmes et histoires familiales. »

 

Avec Je vais mieux, l'auteur spécialiste de la société, du monde du travail comme de la famille, David Foenkinos, revient sous le label Gallimard. « Il y raconte comment un mal de dos inexpliqué précipite un homme légèrement hypocondriaque dans le chaos. »

 

Le lauréat du Prix Renaudot 2006, le Congolais Alain Mabanckou, publie Lumières de pointe noire aux éditions du Seuil. « Il raconte son retour dans son pays natal, 23 ans après son départ pour étudier en France puis enseigner aux États-Unis. Si son humour incisif est intact, il parle aussi avec émotion de son enfance, de sa mère et de son père adoptif disparus. »

 

Le Japonais Haruki Murakami, après avoir livré 1Q84 au rayon science-fiction, revient avec Underground aux éditions Belfond. « Il se plonge au coeur de l'attentat au gaz sarin du métro de Tokyo perpétré par des adeptes de la secte Aum. »

 

Sans oublier les autres retours de Jean-Baptiste Harang, Yann Queffélec, Blandine Le Callet, Andréï Makine, Marie Nimier, Philippe Forest, Catherine Cusset, Jeffrey Eugenides, Don DeLillo, ou encore celui du réalisateur d'Entretien avec un vampire Neil Jordan.