Les Allemands restent de (très) grands lecteurs

Clément Solym - 08.07.2008

Edition - Economie - Allemagne - croissance - livres


L'industrie du livre allemande est la plus importante d'Europe, et elle a connu une année 2007 confortable si l'on se fie aux résultats publiés par Boersenverein, l'union des libraires allemands.

Les ventes ont ainsi augmenté de 3,4 %, pour s'établir à un record de 9,58 milliards €, ce qui constitue un record historique, et passe du simple au double avec le reste de l'industrie allemande, en croissance de 1,7 %. Le nombre de titres est également en augmentation, avec 1,9 % supplémentaire, soit 96479 nouveaux livres et nouvelles éditions.

Mais le phénomène n'est pas épicentrique ; la progression des ventes est en effet répartie sur la totalité des thèmes et genres, même si l'industrie jeunesse se taille la part du lion, avec 14 % d'augmentation. L'effet Harry Potter n'est évidemment pas à exclure.

De même, l'Allemagne défend encore une fois son titre de premier importateur mondial de livres étrangers avec 6160 titres publiés qui sont des traductions, dont 67 % sont des ouvrages anglais.

Le commerce de détail affiche également une croissance de 2,1 %, avec des librairies de brique et de mortier qui comptent pour 53 % des ventes. Deux chaînes se partagent 20 % de ce chiffre, Thalian et DBH. Pour ce qui est des ventes en ligne, elles aussi ont profité de cette vague ascendante, avec + 21 % de mouvement, soit 850 millions €.