Les Américains désertent en masse les librairies indépendantes

Clément Solym - 31.05.2008

Edition - Société - librairie - indépendante - Amérique


Nouvelle avancée des chaînes et des magasins en ligne dans le marché du livre, puisqu'une étude nous apprend que les Américains délaissent les librairies indépendantes pour leurs achats de livres. Interrogés sur ces habitudes par Zogby international, les sondés ont répondus qu'ils effectuaient leurs emplettes à 77 % en ligne, 76 % dans des chaînes et à 49 % dans des boutiques indépendantes. Les résultats furent donnés hier au cours de la BookExpo America.

Le papier à 82 % préféré au numérique

Les 8128 personnes interrogées en ligne ont également montré une acceptation assez massive de l'édition numérique et des ebooks, qui pourrait permettre une baisse des coûts à la fabrication et à la vente. Néanmoins, pour 82 % des sondés, le livre papier reste un objet préférentiel, quand 11 % seulement s'estiment à l'aise avec un lecteur électronique ou la lecture d'un livre sur un écran d'ordinateur.

On apprend aussi que 46 % des personnes ont passé autant de temps à lire que l'an dernier, et 23 % disent avoir lu plus. Cependant, 30 % admettent avoir lu moins que l'an passé. Concernant les achats, cela se traduit par 32 % qui ont acheté entre 1 et 5 livres par an et 22 % qui en ont acheté plus de 16. « En cas de ralentissement économique, tous les sujets deviennent sensibles, mais les libraires peuvent se sentir rassurés par le fait que la lecture est toujours présente et que les livres restent dans les mentalités », analyse Zogby.

Comportement d'achats et conservation des livres

Mais comment achètent-ils ? Eh bien pour la moitié des sondés, se fient aux apparences ou aux ouïs-dires tandis que les moins de 30 ans se contentent de la couverture. Plus d'un tiers avoue qu'une citation d'auteur rencontré au détour d'un magazine les influence et les femmes sont plus fidèles que les hommes à un auteur, soit 92 % contre 86 % qui privilégient un auteur déjà connu.


La détention de livres est essentielle, puisque 78 % possèdent les livres qu'ils lisent et seuls 19 % vont en bibliothèque pour s'en procurer. D'autre part, deux personnes sur trois ont déclaré ne lire qu'une seule fois les livres qu'ils achètent et 57 % seulement les conservent chez eux par la suite, mais moins de 3 % les revendent ensuite.

Que conseilleriez-vous de lire... au président ?

Dernier point, une question plutôt comique a reçu un accueil amusé : si le président des États-Unis téléphonait à 3 heures du matin pour leur demander un conseil de lecture, parce qu'il n'arrive plus à se rendormir, que lui conseillerait-on ? Pour beaucoup, la Constitution des États-Unis ou 1776 de David McCullough, sont les bonnes réponses. D'autres ont proposé Guerre et Paix, ou le Seigneur des Anneaux. Et quelques petits malins proposeraient les livres des candidats aux prochaines élections...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.