Les archives de John Updike achetées par Harvard

Clément Solym - 15.10.2009

Edition - Bibliothèques - Updike - Harvard - archives


La bibliothèque de Harvard sera la dépositrice des archives du romancier John Updike, décédé le 27 janvier dernier, à l'âge de 76 ans et avec en guise de bagage, un double Pulitzer.

Manuscrits, photos et lettres seront donc abrités dans les locaux de l'université, et l'on ignore le montant de la transaction passée entre les héritiers et Harvard. Probablement un bras. Ou peut-être un bras et une jambe.

Évidemment, Updike a été étudiant dans cette fac, et l'arrivée de ses archives dans les murs de la prestigieuse université est une « extraordinaire nouvelle », estime William Pritchard, professeur d'anglais.

Parmi les courriers de l'auteur, des lettres signées par Vonnegut, Joyce, Carol Oates et des fans, évidemment. Et le stock reflète bien l'auteur prolifique que fut Updike, perfectionniste en diable et du genre à tout conserver.

Il n'est manifestement pas prévu de procéder, pour le moment, à leur numérisation, mais cela ne devrait pas tarder.