Les armoiries continuent de susciter l'intérêt

Victor De Sepausy - 18.01.2014

Edition - héraldique - armoiries - blason


Si l'on croit souvent que la science des armoiries fait aujourd'hui partie de passé, c'est lourdement se tromper. En France, des particuliers comme des localités, continuent d'élaborer leurs armoiries, rapporte La Croix.

 

A travers son association le Conseil français d'héraldique, le spécialiste en la matière Jean-Jacques Lartigue apporte à chacun ses connaissances pour initier les amateurs. Les armes, signes distinctifs très vite érigés en science de l'héraldique, pour en suivre les évolutions, a connu un fort développement en France à partir du Moyen Age.

 

Avec des formulations très caractéristiques, la description d'un blason demande, pour être comprise, une véritable initiation aujourd'hui. Au départ, les armoiries étaient arborées en temps de guerre sur les champs de bataille mais, progressivement, ces blasons se sont ancrés dans des familles comme dans des villes.  

 

L'historien Michel Pastoureau a notamment publié L'Art héraldique au Moyen Âge (Editions du Seuil, 240 pages, 20 €), une façon d'y voir plus clair pour le non initié.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.