Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les attaques contre les livres jeunesse 'ne sont jamais anodines'

Cécile Mazin - 14.02.2014

Edition - Société - Jean-François Copé - livres pour enfants - littérature jeunesse


Les réactions se poursuivent, chez les professionnels du livre, après que Jean-François Copé s'en est pris au livre Tous à poil!, et que, dans le même temps, le Salon beige a demandé le retrait de certains ouvrages en bibliothèque. À ce titre, le Syndicat de la librairie française tient à marquer son soutien. 

 

 

Librairies de Paris divers

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Dans un communiqué, le SLF « s'associe aux protestations contre les appels à retirer des bibliothèques publiques des ouvrages pour la jeunesse traitant de l'égalité entre les femmes et les hommes ou de l'homosexualité ».

 

Les attaques menées contre « certains livres destinés aux enfants […] ne sont jamais anodines », souligne le SLF. Et d'ajouter : « Les livres sont le reflet des questions qui traversent la société et chaque individu. Chercher à évincer certains ouvrages des écoles ou des lieux de lecture publique, c'est retirer la confiance à tous ceux dont le métier est de sensibiliser les enfants sur ces sujets, qu'ils soient auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires ou enseignants. »

 

En effet, il importe de pouvoir débattre des questions soulevées dans les ouvrages, en tant que sujets de société, et il apparaît « à la fois dangereux et vain » de nier l'existence même de la « diversité croissante des choix de vie et la liberté qui s'y rapporte ».

 

À ce titre, les librairies, établissements de diffusion de la culture, ont « pour rôle de s'ouvrir à des opinions et à des publics différents à travers leur sélection de livres et les débats qu'elles organisent ». Et le SLF d'attester de l'inquiétude, elle aussi croissante, que de voir ces lieux devenir « la cible de l'intolérance et elles réaffirment leur engagement en faveur de l'égalité et du respect des différences ».

 

Le président de l'UMP s'était indigné à la lecture du livre Tous à poil! :  «Quand j'ai vu ça, mon sang n'a fait qu'un tour. Ça vient du centre de documentation pédagogique, ça fait partie de la liste des livres recommandés aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire. »

 

Et d'ajouter : « On ne sait pas s'il faut sourire, mais comme c'est nos enfants, on n'a pas envie de sourire. A poil le bébé, à poil la baby-sitter, à poil la mamie, à poil le chien, à poil la maîtresse, vous voyez, c'est bien pour l'autorité des professeurs. »

 

Et depuis cette intervention, non seulement le livre est arrivé dans les meilleures ventes sur les sites en ligne, mais surtout, JF Copé s'est attiré les foudres de l'ensemble de la profession