Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les auteurs “made in Internet” ont trouvé leur maison

Victor De Sepausy - 11.09.2017

Edition - Les maisons - auteurs internet publier - livres édition littérature - programmes oeuvres parution


« LEN est la première maison d'édition du 21ème siècle avec comme idée centrale que les nouveaux talents ne passent plus par les services de manuscrits et publient directement leurs livres sur Internet. Cette nouvelle liberté d'écrire et de diffuser permet une diversité d'auteurs beaucoup plus large où chacun a sa chance. »

 



 


Une nouvelle structure vient de faire sa rentrée, revendiquant une nouvelle approche. Chaque évolution majeure du secteur de l’édition a vu l’émergence d’une nouvelle maison d’édition et ainsi les grands groupes français sont tous liés à l’une d’entre elles. On peut ainsi relier l'émergence des revues littéraires et la maison Gallimard, ou encore les librairies et le groupe Hachette, etc.

 

Le monde numérique, lui, implique de la même manière des nouveaux acteurs, tout en introduisant des changements majeurs de l’édition, à plusieurs niveaux. La promotion et l’émergence du media Facebook, en est certainement l'une des plus manifestes. La distribution et la position dominante acquise par Amazon est certainement tout aussi cruciale. Et techniquement, on peut pointer l’impression et l’IAD (impression à la demande) ou POD (Print-on-demand), de même que pour les les auteurs, l'émerger simplfiée de l’autopublication via le livre numérique – et en impression à la demande. 
 

« A l’arrivée, la toute-puissance des éditeurs est en train de s’effriter et le signe le plus évident de cette évolution est le choix que font les nouveaux auteurs de publier eux-mêmes leurs livres plutôt que de les envoyer à des services de manuscrits qui ne répondent plus depuis longtemps », note Henri Mojon, fondateur de LEN Editions

« Conscients de cette évolution, les éditeurs cherchent maintenant leurs nouveaux auteurs sur Internet et donc sur les plateformes d’autoédition. Ainsi Hachette a signé un accord avec Wattpad pour publier 6 romans autoédités par an et Media Participations a annoncé la commercialisation de BD autoédités sur sa plateforme numérique Iznéo d’ici la fin de l’année. »

Se présentant comme leader français de l’autoédition, les Editions du Net sont particulièrement bien placées pour constater ce nouveau fonctionnement de l’édition et le démarchage de ses auteurs par les éditeurs dès que leur livre commence à se vendre un peu : le dernier en date étant Gallimard pour un livre sur les pervers narcissiques.


 
Pour autant de nombreux livres mériteraient de bénéficier d’une édition traditionnelle au regard de leurs succès en autoédition. C’est pourquoi les Editions du Net ont décidé de créer LEN, une maison d’édition pour tous ces auteurs « made in internet ».
 

Les 3 premiers livres édités par LEN sont :

  • Protéger la jeunesse contre l’usage et le trafic de drogues, sous la direction de Luc Henry Choquet, livre réalisé à l’initiative de la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ) et de la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)
  • Mayer Amschel Rothschild, de Jacques Le Carpentier, biographie du fondateur de la banque Rothschild
  • Sandra ou le roman expérimental, d’André Brial, Grand Prix du Jury de la Journée du Manuscrit en com plus de 1000 manuscrits
  •  
Ces livres bénéficient de l’apport d’un Directeur Littéraire, d’une mise en place en librairie et d’une campagne de promotion. La distribution est assurée par Pollen et la diffusion par CED-CEDIF« L’avenir dira si LEN est l’éditeur français du XXIe siècle », conclut Henri Mojon.