Les bacheliers n'ont pas boudé l'université cette année

Clément Solym - 17.09.2009

Edition - Société - inscription - université - stable


Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, est satisfaite du nombre d'étudiants s'étant inscrits en première année à l'université pour cette rentrée 2009, indique l'AFP.

Elle a affirmé : « Au regard des prévisions d'inscriptions en première année à la date d'aujourd'hui, les chiffres montrent que nos universités résistent à la baisse tendancielle du nombre des étudiants dans notre pays : alors que les inscrits à l'université ont baissé de 10 % sur les cinq dernières années, cette baisse semble se stabiliser cette année à -0,5 % ».

La ministre a ajouté : « Après le mouvement qui a perturbé un certain nombre d'établissements au printemps dernier, il n'y a pas eu d'évitement des universités par les bacheliers ». L'Unef, organisation étudiante, partageait cette inquiétude mais pas pour les mêmes motifs. En effet, l'organisation estimait que les dégradations de la vie étudiante (logement, finances, etc.) auraient été le principal motif de non-inscription à l'université.

Le ministère estime que cette année, le nombre total d'étudiants à l'université (tous cycles confondus) devrait baisser de 1,1 %. Les IUT eux devrait avoir 1 % d'étudiants en plus, les classes préparatoires 2,5 % en plus et les sections de techniciens supérieurs 0,3 % en plus. Des chiffres qui devront attendre la fin des dates d'inscription, fin octobre, pour être confirmés.