Les bénéfices de Sony plongent de 95 % mais quid du Reader ?

Clément Solym - 29.01.2009

Edition - Economie - bénéfices - Sony - Reader


La chute est dure pour le Japonais Sony, qui annonce une plongée de 95 % de son bénéfice net trimestriel pour la fin de l'année 2008 concernant sa division électronique, citant les domaines de la télévision, des appareils photo numériques ou encore des téléphones portables.

Avec des pertes plus que monstrueuses pour la première fois en 14 années d'activité, Sony sue à grosses gouttes puisque le bénéfice net du 4e trimestre est de 10,4 milliards de yens contre 200,2 milliards l'an passé. 95 % de chute, c'est vertigineux.

Bilan des courses 8000 de ses 185.000 emplois vont disparaître et 10 % de ses 57 usines vont fermer : l'alarme est donnée. Cependant, comme le remarque judicieusement MobileRead, le Japonais ne lâche pas un seul mot sur son Reader et les ventes, dont il a pourtant annoncé avoir passé le cap des 300.000 depuis sa mise en vente.

L'hypothèse la plus convaincante est que noyés dans la masse des autres chiffres, ce secteur ne représente pas même une goutte d'eau dans l'océan Sony. Ou bien qu'en dépit de cette situation de marché de niche, il soit réellement indigent au point d'aggraver le cas de la firme... Pourtant le modèle PRS-700 est sorti fraîchement l'an passé, mais voilà, uniquement aux États-Unis. De quoi montrer une fois de plus que l'on maîtrise grave le marketing et la promotion chez Sony.

Ou qu'on méprise profondément l'Europe...