Les bibliothécaires parisiens unis contre l'ouverture le dimanche, le 12 mai prochain

Antoine Oury - 27.04.2016

Edition - Bibliothèques - bibliothèques paris dimanche - bibliothécaires paris grève - 12 mai bibliothèque grève


Des bibliothécaires de la Ville de Paris s’étaient rassemblés à la Bourse du Travail, la semaine passée, pour mettre en place un plan d’action pour éviter l’ouverture de nouvelles bibliothèques le dimanche dans les conditions actuellement proposées — ou plutôt appliquées, selon les syndicats — par la Mairie de Paris. Manque d’effectifs, politique cosmétique, les critiques ne manquaient pas envers la politique municipale. Un rassemblement est prévu le 12 mai prochain dans la cour de l’Hôtel d’Albret, le siège de la Direction des Affaires Culturelles.

 

Hotel d'Albret Paris

L'Hôtel d'Albret (Joanna Bourne, CC BY 2.0)

 

 

Le jeudi 21 avril dernier, des bibliothécaires parisiens s'étaient rassemblés à la Bourse du Travail pour évoquer les conditions dans lesquelles la Mairie de Paris ouvre les établissements de prêts les dimanches, le tout sur fond de lutte contre la Loi Travail. Représentants du personnel, personnels syndiqués ou non, l'assemblée générale avait permis d'évoquer les expériences des bibliothèques déjà ouvertes le dimanche ainsi que les conditions nécessaires à ces ouvertures.

 

Environ 110 personnes étaient présentes à cette assemblée générale. La bibliothèque Hélène Berr, notamment, avait annoncé son intention de mener un blocage contre cette ouverture du dimanche. L'établissement fait partie de la liste des 7 que la mairie souhaite voir ouvrir le dimanche : Parmentier (XIe), Hélène Berr (XIIe), Melville (XIIIe), Aimé Césaire (XIV), Germaine Tillion (XVIe), Rostand (XVIIIe) et Sabatier (XVIIIe).

 

Certains participants à l'assemblée générale ont rappelé qu'ils ne s'opposaient pas à une extension des horaires d'ouverture, évidemment, mais que la focalisation sur le dimanche ainsi que l'absence de moyens mis en œuvre étaient pour eux inacceptables. « Paris me fait penser à une famille surendettée qui voudrait encore acheter un écran plasma, ce n'est pas possible », soulignait ainsi un membre du personnel d'Hélène Berr. D'après les calculs du personnel de ce même établissement, 14 créations de postes seraient nécessaires pour ouvrir le dimanche dans de bonnes conditions. La Mairie de Paris en propose une.

 

En conséquence, les syndicats (CFDT, CGT, FO, SUPAP, UCP et UNSA) appellent à une mobilisation le 12 mai prochain dans la cour de l’Hôtel d’Albret, siège de la Direction des Affaires Culturelles : « tous les syndicats ayant déposé des heures d’information syndicale pour ce jour là, les agents pourront donc s’y rendre sur leur temps de travail », précise le blog de la CGT Culture.

 

Les personnels ont également mis en ligne une pétition sur le site Change.org, adressée à Bruno Julliard, Premier Adjoint à la Culture à la Mairie de Paris, pour réclamer de meilleures conditions pour l’ouverture des bibliothèques parisiennes le dimanche.