Les bibliothèques de l'enseignement supérieur peuvent accueillir des usagers

Antoine Oury - 02.06.2020

Edition - Bibliothèques - bibliotheques enseignement superieur - bibliotheques deconfinement - bibliotheques covid


Le décret n° 2020-663 du 31 mai 2020, publié au Journal officiel ce 1er juin, vient introduire de nouvelles dispositions au sein des mesures générales pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Parmi celles-ci, l'accueil des usagers dans les établissements d'enseignement supérieur, mais uniquement dans certains cas, notamment pour permettre l'accès aux bibliothèques et centres de documentation.

BU Droit Aix-en-Provence  - La salle de lecture


Le décret publié au Journal officiel ce 1er juin consacre un chapitre à l'éducation, en précisant notamment quels établissements peuvent accueillir du public, et sous quelles conditions. Pour les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel, les établissements nationaux d'enseignement supérieur définis au livre VII de la troisième partie du code de l'éducation, l'accueil des usagers est possible, mais uniquement dans certains cas.

Parmi ceux-ci, l'accès aux bibliothèques et centres de documentation, mais aussi aux locaux donnant accès à des équipements informatiques, uniquement sur rendez-vous ou sur convocation de l'établissement pour ces derniers.

Cet accueil se fera dans des conditions particulières, évidemment. Au début du mois de mai, le ministère de l'Enseignement supérieur avait fait parvenir aux différentes directions une note pour préciser le devenir des bibliothèques, que l'Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) avait partagé :
 

Les bibliothèques universitaires ont vocation à ne pas rouvrir au public d’ici à la rentrée. Toutefois, à titre exceptionnel, une réouverture des guichets de prêts aux étudiants et enseignants peut être mise en œuvre, dans le respect des consignes sanitaires ; une réouverture des espaces de lecture peut également être envisagée dans des conditions très strictes, le cas échéant en en limitant l’accès à certains publics (étudiants devant préparer un examen ou un concours, chercheurs ayant besoin d’accéder à un fonds spécifique non accessible à distance, enseignants préparateurs de concours etc.). Néanmoins, la fourniture à distance de la documentation électronique doit, dans toute la mesure du possible, être privilégiée.


Le décret n° 2020-663 rappelle également le pouvoir du préfet, « lorsque l'évolution de la situation sanitaire le justifie et aux seules fins de lutter contre la propagation du virus », vis-à-vis de l'accueil du public dans certains lieux et autres dispositions liées à l'état d'urgence sanitaire.
 
Le préfet de département pourra donc, si la situation le justifie, « [i]nterdire l'accueil du public dans les établissements recevant du public », notamment les librairies (en tant que « magasins de vente [...], et sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes ») et les bibliothèques et centres de documentation.
 
Photographie : Salle de lecture de la BU Droit de l'Université Paul Cézanne, Aix-en-Provence (photo d'illustration, marlenedd, CC BY 2.0)



Commentaires
Lire dans un décret que "une bib aurait vocation à ne pas ouvrir" ... j'en suis scotchée J'avais appris, et c'est écrit dans diverses chartes, que une BIB a vocation à ouvrir et mettre à disposition des collections sur tous supports ....

Il faut ré-écrire les manuels de bibliothéconomie d'urgence !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.