Les cahiers de guerre de Siegfried Sassoon publiés en ligne

Julien Helmlinger - 01.08.2014

Edition - Bibliothèques - Siegfried Sassoon' - Cambridge University Library, - War Diaries


Des vers à la mitraille. À une époque où le patriotisme était allègrement invoqué pour apporter aux tranchées leur dose de chair fraîche nécessaire aux batailles, le ton du poète et soldat britannique Siegfried Sassoon allait refléter le traumatisme de son expérience belliqueuse. Bien moins mignonne que son écriture des débuts, sa poésie présenta désormais toute l'horreur du conflit à un public plus habitué à la propagande d'État. En cette année de commémoration, la bibliothèque de l'université de Cambridge publie en ligne ses War Diaries.

 

 

 

 

Ce mélange de souvenirs de guerre et de poésie, est bien loin des chansons que les troupes entonnaient la fleur au fusil. Le poète a pris une balle de fusil, lors de la bataille d'Arras, son jeune frère est tombé au combat, quand Siegfried est connu pour avoir accompli des missions jugées suicidaires derrière les lignes ennemies. L'intégralité de ses 23 journaux et deux autres cahiers a été numérisée et se trouve gracieusement mise en orbite par l'université, pour le bonheur des amateurs du genre.

 

Plus de 4000 pages composent ces archives conservées, dans un état de fragilité, mais qui n'enlève rien à leur « imposante importance » comme l'affirme la bibliothécaire Anne Jarvis. Elles constituent un témoignage unique quant à la vie du front, pendant la guerre. Ses pages sont encore marquées par les traces occasionnées par la boue des tranchées. Une oeuvre que son auteur aura lui-même illustrée de sombres croquis, avec du matériel d'écriture assez compact pour tenir dans son barda d'officier.

 

 

À l'occasion de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, a en outre récemment été concoctée par la BBC une animation du poème How To Die, narrée par l'acteur David Harewood. Quand l'horreur des batailles se fait poétique, un extrait à découvrir ci-dessous :