Les caricatures de Mahomet incitent à l'animosité

Clément Solym - 01.10.2010

Edition - Société - caricatures - mahomet - efforts


Il fallait s'y attendre, et évidemment, ça n'a pas raté. Avec le scandale et le tapage que les caricatures en elles-mêmes avaient occasionné, la publication d'un ouvrage qui leur était dédié n'allait pas réjouir les personnes concernées...

Ekmeleddin Ihsanoglu, secrétaire général de l'Organisation de la conférence islamique a exprimé sa désapprobation à l'égard de cette parution, La tyrannie du silence et son auteur Flemming Rose, qui doit décidément ne pas bien le vivre.


Ancien rédacteur en chef des pages culturelles de Jyllands-Posten, Flemming avait déjà été menacé par des mouvements islamistes, après la publication des caricatures dans les pages de son journal.

Dans un communiqué, Ekmeleddin Ihsanoglu déplore la parution de ce titre qui « contient une compilation de caricatures et de dessins du prophète Mahomet (...) qui ont blessé et insulté les musulmans dans le monde ».

Et selon lui, cette sortie relève de l'incitation à l'animosité, une attitude qui ne ferait que « ruiner les efforts en cours (...) pour promouvoir la compréhension et la coexistence pacifique entre les peuples de religion et de culture différentes ».

L'intéressé n'a pas encore fait de commentaires. Cependant, on a appris que mercredi soir, le chef de la diplomatie danoise avait eu un entretien avec dix-sept représentants et ambassadeurs de pays musulmans pour tenter de calmer le jeu.

C'est tout de même assez insensé..