Les casiers d'Amazon arrivent finalement dans le métro de Londres

Nicolas Gary - 30.06.2014

Edition - International - Londres métro - Amazon casiers - colis retirer


Depuis novembre 2013, les discussions étaient ouvertes entre Transport for London, société qui se charge de l'exploitation du métro londonien, et Amazon. Il s'agissait d'implanter des points de récupération de colis - alors qu'à cette période, TfL annonçait 750 suppressions d'emploi. Utiliser les stations pour le bénéfice de la firme, et recevoir un loyer en retour, était une belle idée.

 

 

Living in the future

Chrispaton, CC BY NC ND 2.0 

 

 

Il aura fallu presque un an pour y parvenir, et deux casiers seront pour l'instant mis en service dans les stations de Finchley Central et Newbury Park. L'accord a été trouvé entre les deux parties, et pour les usagers, les casiers Amazon serviront au retrait de leurs achats. 

 

Pour le maire de la ville, Boris Johnson, l'opération est déjà un succès, puisque d'autres enseignes ont passé des accords similaires - Tesco et Watirose, par exemple. « Amazon un est ajout fantastique à la liste des grandes marques qui tendent la main à de nouveaux clients, et permettent au TfL de créer une activité économique vitale pour l'amélioration de notre réseau de transport. » 

 

A ce jour, près de 300 casiers Amazon ont été implantés au Royaume-Uni dans différents endroits comme les supermarchés, les universités et les bibliothèques. Dans le même temps, l'arrivée de la WiFi dans le métro londonien, pourrait inciter les clients à faire leurs achats sur la plateforme en ligne, et les récupérer directement le lendemain. 

 

Le TfL compte 270 stations, de quoi offrir de nombreuses autres possibilités. « Nos partenariats click-and-collect ont été couronnés de succès, et nous cherchons à apporter de meilleurs services à nos clients, sur notre réseau », assure Graeme Craig, directeur commercial du TfL.