Les chiffres de l'édition québécoise pour 2006

Clément Solym - 14.12.2007

Edition - Economie - édition - québécoise - Québec


L’observatoire de la culture et de la communication du Québec nous a livré sa lettre mensuelle d’information dans laquelle elle révèle les résultats de ses études statistiques concernant la part de marché de l’édition québécoise. Et voilà une bonne nouvelle qui tombe : celle-ci se porte plutôt bien.

La part de marché de l’édition québécoise de livre est passée de 51% en 2004 à 57% en 2006. Il faut tout de même signalé qu’elle était de 56% en 2002. En 2006, les ventes de livres édités au Québec totalisaient 401 millions de dollars sur 700 millions, tandis qu’en 2004, elles étaient de 316 millions sur 616 millions.

L’édition québécoise de littérature générale n’est pas en reste. Elle a vu sa part grimper de 41 % à 48 % sur ce marché et atteindre ainsi 271 millions de dollars sur 563 millions. Le marché de la littérature générale comprend tous les livres autres que les livres scolaires. L’augmentation est encore plus élevée sur le marché scolaire où la part québécoise a atteint 95 % en 2006, soit 130 millions sur 137 millions de dollars.

C’est donc une tendance très positive pour les livres édités au Québec. Les succès de librairie peuvent en témoigner. Ainsi l’on constate que les titres édités au Québec sont plus nombreux et occupent de meilleures positions en 2006 qu’en 2004.

On ne peut qu'admirer l'efficacité et la précision des instruments statistiques mis en place par le Québec concernant les biens culturels...car une telle instance reste encore à inventer en France. Si vous souhaitez faire un tour sur le site de cette institution québécoise, ne vous privez pas.

Pour approfondir

Editeur : Melis
Genre : histoire de l'europe
Total pages : 208
Traducteur :
ISBN : 9782352100737

Histoires d'une frontière ; 150e anniversaire de l'annexion du comté de Nice à la France

Actes du Colloque de Puget-Théniers 9-11 octobre 2009.

J'achète ce livre grand format à 18 €