Les Chinois dévorent de plus en plus de livres

Louis Mallié - 23.04.2014

Edition - International - Chine - Statistique - Lecture


Le onzième sondage portant sur la lecture des Chinois vient de paraître à Beijing. Les chiffres témoignent de plusieurs tendances intéressantes, comme d'une augmentation du nombre de livres lus par an, et une croissance de la part d'ebooks consultés.

 Inside world's biggest book store

Robert Scoble CC BY 2.0

 

 

Les chiffres, qui portent donc sur l'année 2013, indiquent qu'un Chinois lirait en moyenne 4,77 livres par an, soit 0,38 livre de plus qu'en 2012. Si ce genre de chiffre peut paraître stérile, il suffit de savoir que cela représente 100 millions de livres de plus en un an. Détail amusant : comme en Italie, les jeunes chinois semblent plus portés vers la lecture que les adultes, puisque qu'ils lisent plus de 2 livres de plus chaque année que leurs parents…  Ce qui représente une hausse de 1,48 livre !

 

Sur tous ces livres, le taux de ceux qui ont été lus en format numérique a également cru : c'est désormais un peu plus d'un livre sur deux qui est lu sur un écran. Pour autant, autre donnée intéressante, le pourcentage de chinois acceptant la lecture numérique payante aurait baissé de 1,4 % , passant à 38,7 %. Cela supposerait-il donc une croissance du piratage ? Ou le refus de considérer l'ebook comme digne d'être payé ?

 

Quoi qu'il en soit, Xu Shengguo, directeur de l'Institut de recherches de l'Académie chinoise de la Presse et de la Publication s'est félicité de s'est félicité des résultats, même si il a tenu à nuancer les résultats. « Il faut admettre que les habitudes de lecture chez le Chinois sont loin d'être satisfaisantes. Il reste beaucoup à faire égaler les citoyens des autres pays, comme les Français, les Japonais ou les Sud-Coréens. »

 

Le problème étant encore entre autres le peu de popularité que possède la littérature classique chinoise pour les citoyens. Autre bémol : le nombre de journaux lus. D'après l'étude, la population chinoise aurait parcouru près de 7085 journaux en 2013 contre 7 720 en 2012.