Les classiques du féminisme américain, maintenant en poche

Clément Solym - 12.02.2020

Edition - Les maisons - littérature classique féminisme - féminisme américain livres - livre poche féminisme


La fin de l’hiver est propice aux nouvelles collections, pour preuve, les éditions Des femmes - Antoinette Fouque, qui publient trois titres, en poche. En librairie ce 13 février, les ouvrages marquent une rupture graphique, affichant un code couleur très fort, pour ces essais féministes venue d'Amérique du Nord.
 
Classiques du féminisme américain
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Trois grands classiques de la littérature féministe américaine, proposée pour 10 €, la collection s’ouvre avec des noms prestigieux : Angela Davis, Catharine-A MacKinnon et Kate Millett. 
 

Femmes, race et classe d'Angela Davis (trad. Dominique Taffin)


Voici, enfin disponible en édition de poche l'essai majeur d'Angela Davis, figure emblématique des luttes pour les droits civiques aux États-Unis depuis les années 1960. Dans Femmes, race et classe, Angela Davis, historienne et militante, retrace avec brio les liens entre féminisme, antiracisme et lutte des classes, à travers l'histoire des femmes, des noir-e-s et de leurs luttes aux États-Unis du XIXe siècle aux années 1970.

Elle analyse aussi bien les écueils provoqués par le racisme dans le mouvement féministe américain blanc que la misogynie au sein des mouvements révolutionnaires noirs et montre comment les premiers liens se sont établis entre le féminisme naissant et la lutte pour l'abolition de l'esclavage, avant de se distendre face à la pression d'adversaires politiques qui cherchent à diviser les luttes.

Redonnant vie à des figures politiques majeures méconnues en France, comme Sojourner Truth et son célèbre Ne suis-je pas une femme ? qui interroge la place des femmes noires dans la société, Femmes, race et classe est un essai dense et fondateur.

Soulevant la question des contradictions à dépasser entre les oppressions spécifiques, il trouve aujourd'hui une actualité centrale avec les débats contemporains sur le féminisme dit « intersectionnel ». (9782721007117)
 

Née en Alabama en 1944, Angela Davis fait ses études secondaires à New York et ses études supérieures en France et en Allemagne. Membre des Black Panthers et communiste, elle milite au sein du mouvement des droits civiques aux États-Unis tout en enseignant à l’université. Elle est arrêtée en 1970 et poursuivie par la justice à la suite de la tentative d’évasion de trois prisonniers et de la mort d’un juge californien.

Une campagne internationale de solidarité impose sa libération. Emprisonnée vingt-deux mois, elle est finalement acquittée. Cet épisode de sa vie est retracé dans le film Free Angela de Shola Lynch, sorti en 2012.

Angela Davis poursuit ensuite une carrière universitaire qui la mène au poste de directrice du département d’études féministes de l’université de Californie, où elle vit. Depuis décembre 2014, elle est docteure honoris causa de l'université Paris Ouest Nanterre La Défense. Sa vie, ses luttes et engagements, ont également inspiré de nombreux artistes qui lui ont rendu hommage en chansons, dans des livres et des œuvres d’art…



Le Féminisme irréductible. Discours sur la vie et la loi, de Catharine-A MacKinnon

Essai majeur de la théoricienne et militante américaine Catherine MacKinnon, il se porte aux racines de la misogynie et des violences exercées contre les femmes et éclaire de manière inédite la construction des rapports sociaux de sexe. Pour l'autrice, la domination masculine est d'abord une domination sexuelle qui s'inscrit ensuite dans le champ social, légitimant et renforçant ainsi la hiérarchie entre les hommes et les femmes.

Elle parle en ce sens de la violence sexuelle comme pratique sexuelle, des abus sexuels comme forme de terreur, de l'éventualité du viol comme une caractéristique de la vie courante des femmes, de la pornographie et de la prostitution comme instruments de soumission des femmes, des normes juridiques comme concourant au maintien du statu quo au bénéfice des hommes...

Par la force de ces analyses et par son action, Catharine MacKinnon a largement fait évoluer le droit et la société américaine.

Elle est ainsi, avec Andrea Dworkin, à l'origine aux États-Unis de la première loi sur le harcèlement sexuel qui qualifie celui-ci de discrimination de sexe, et de la reconnaissance de la pornographie et de la prostitution comme violences contre les femmes. Rassemblant des essais, élaborés à partir de conférences données dans les années 1980, ce recueil, aujourd'hui en poche et publié pour la première fois en France en 2005, reste d'une actualité brûlante et est incontournable pour quiconque « cherche des réponses aux grandes questions que pose la subordination des femmes aux hommes ». (9782721007124)
 

Catharine A. MacKinnon est une des grandes figures du féminisme américain. Professeure de droit et de sciences politiques dans différentes universités prestigieuses, avocate à la Cour suprême, conseillère spéciale auprès de tribunaux internationaux, elle a défendu bénévolement des femmes victimes d'atrocités sexuelles en ex-Yougoslavie. Auteure de nombreux livres, théoricienne, militante, son œuvre constitue à ce jour encore une référence mondiale.Sa loi sur le harcèlement sexuel peut être considérée comme un préalable au mouvement #MeToo, qui avec la vague sans précédent de prise de parole des femmes, lui a donné son efficacité.



Sexual Politics. La politique du mâle, de Kate Millett (trad. Elisabeth Gille)

Issu de la thèse soutenue par Kate Millett en 1970 à l'université de Columbia (États-Unis), le livre suscite un véritable engouement dès sa parution, en plein essor du Women's Lib dont l'autrice est partie prenante. L'essai, paru en France sous le titre La politique du mâle (Stock, 1970), a été réédité en 2007 par Antoinette Fouque sous son titre original, en concertation avec l'autrice avec laquelle elle a partagé amitié et bien des combats pour la libération des femmes.

Dans cet essai magistral devenu un classique et désormais disponible en édition de poche, Kate Millett critique la société occidentale en se concentrant sur la dénonciation du pouvoir patriarcal et de la négation du corps féminin à tous les niveaux : idéologique, sociologique, anthropologique, politique, ainsi que littéraire. Ce livre qui fit l'effet d'un pavé dans la mare en révélant les injustices sans nombre subies par les femmes contribua par la suite à favoriser le développement des études et recherches féminines au niveau universitaire. (9782721007131)
 

Kate Millett (1934-2017) est une figure majeure du féminisme américain du XXe siècle. Connue dans le monde entier pour son combat politique, elle est aussi écrivaine et artiste. En 1971 elle achète une ferme qu’elle restaure pour en faire une communauté de femmes artistes, baptisée « Women’s Art Colony Farm ». Elle a signé de nombreux livres tout en consacrant sa vie à la libération sexuelle des femmes.

Ses romans Envol (Stock, 1975) et Sita (Stock 1978, des femmes-Antoinette Fouque, 2007) racontent, sous le voile de la fiction, ses expériences homosexuelles. En Iran (des femmes-Antoinette Fouque, 1981, photos de Sophie Keir) relate la lutte pour les droits des femmes qu’elle a menée dans ce pays, aux côtés de militantes du MLF-psychanalyse et politique. Ses œuvres ont été exposées par deux fois à la galerie des femmes (Lesbia Erotica en 1981, Nudes en 2018, exposition en hommage après son décès).



Les deux prochaines parutions interviendront en mai, avec les biographies de France Bloch Sérazin et Hypathie d’Alexandre. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.