Les clubs de lecture sont-ils en train de faire leur grand retour ?

Antoine Oury - 21.11.2019

Edition - International - clubs lecture - livres cercle lecture - livres decouverte


Internet aidant, partager ses lectures est devenu plus simple et plus rapide. Les nouveaux moyens de communication et de diffusion semblent avoir profité aux clubs de lecture, qui connaissent une résurgence remarquée. Suffisamment pour que BookNet Canada, institut d'analyse, se penche sur le sujet : en quelques mois, le nombre d'acheteurs de livres canadiens membres d'un club de lecture a doublé...

Books beverage blanket - Credit to https://homegets.com/
(photo d'illustration, David Stewart, CC BY 2.0)


En quelques mois, sur la période entre 2018 et les trois premiers trimestres de l'année 2019, BookNet a constaté une multiplication par deux du pourcentage d'acheteurs de livres canadiens membres d'un club de lecture, de 7 à 17 % d'entre eux. Un certain goût pour la communauté de lecture qui s'explique notamment par la multiplication des offres en la matière.

Du côté des célébrités par exemple : fonder son club de lecture et proposer des discussions autour de différentes thématiques sont devenus des moyens de communication comme d'autres. 47 % des membres d'un club de lecture ont ainsi rejoint celui d'une célébrité, note BookNet, ce qui est loin d'être anecdotique. Parmi les stars du genre, l'indétrônable Oprah Winfrey (46 %), Emma Watson (26 %), Emma Roberts (20 %), Sarah Jessica Parker ou encore Reese Witherspoon (17 % chacune).

On remarquera l'absence criante d'hommes dans ce panel de célébrités, qui fait écho au profil de l'invidivu inscrit dans un club de lecture : à 63 %, il s'agit de femmes, et 55 % des inscrits sont âgés de 25 à 44 ans.
 

Parmi les raisons qui motivent à rejoindre un club de lecture, les livres avant tout — heureusement — pour 64 % des interrogés. Viennent ensuite la découverte de nouveaux livres (56 %), rencontrer de nouvelles personnes (50 %) ou en retrouver (39 %) ou, plus simplement, parler de la vie, de choses et d'autres (31 %). 

Pour la sélection des livres discutés dans les cercles de lecteurs, pas de secret particulier : dans 52 % des cas, le bouche-à-oreille a fait son œuvre, puis le conseil d'un libraire (49 %) ou des bibliothécaires (44 %).
 
Les clubs de lecture étant surtout fréquentés par des adultes, il est logique que la fiction qui leur est destinée se taille la part du lion (74 %), avec les thrillers en pôle position des genres (60 %). La non-fiction est cependant prisée aussi, avec 65 % des clubs de lecture qui ont consacré au moins une séance à un titre de cette catégorie, notamment pour des biographies ou des mémoires (44 %).

L'intégralité de l'étude est à cette adresse, mais il faudra payer pour la consulter.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.