Les collégiens dorment peu, se droguent et passent 3h devant un écran

Clément Solym - 16.12.2008

Edition - Société - collège - drogue - sommeil


Diese vient de publier une enquête sur l'état de nos chères têtes blondes parisiennes de collège. Et avec près de 8000 répondants de toutes les classes, soit 20 % des effectifs parisiens, la CPAM et l'Académie ont de quoi se mettre quelques éléments en poche.

On constate ainsi un déficit de sommeil généralisé : 25 % pour les filles et 35 % garçons en classe de 6e se coucheraient après 22 h. Pour la 3e, on passe à 82 % pour les garçons.

Mais ce n'est pas tout et l'on sent que les réseaux sociaux et autres MSN sévissent dans les rangs : pour la classe de 3e, 45 % des filles contre 55 % des garçons passent plus de trois heures par jour devant un écran, avec une grande majorité de télévisions et d'ordinateurs.

Pour Jean-Pierre Giordanela, directeur de la Prévention à la CPAM, cette étude présente « une photographie d'une classe d'âge dans un établissement » et ne se veut pas une définition des comportements.

Pour conclure dans sur les drogues, on apprend qu'entre la 6e et la 3e, la consommation d'alcool passe de 4 % à 33 % chez les filles, contre 9 à 30 % chez les garçons, tristement rattrapés dans le domaine. De même, 17 % des filles déclarent fumer contre 11 % de garçons et pour la 3e, 10 % ex aequo à fumer du cannabis.

L'enquête conclut que globalement, les collégiens ont une estime d'eux plutôt positive... Jeunesse corrompue, oui !