Les conseils de lecture de Bill Gates : de Microsoft à Microscope

Clément Solym - 18.07.2013

Edition - International - Bill Gates - conseils de lecture - éducation et pédagogie


L'ancien grand patron de Microsoft, Bill Gates, aujourd'hui milliardaire altruiste luttant en faveur de l'éducation et de l'alphabétisation, s'est dernièrement fait remarquer. Dans le bon sens : selon lui, le système éducatif américain devrait assurer une formation commune pour tous, impliquant une maîtrise avancée d'une ou deux matières. Mais surtout, « tout le monde devrait apprendre le langage machine », assure-t-il. Autrement dit, apprendre à coder...

 

 

 

 

L'idée est loin d'être stupide, et sans un revirement de la part des pouvoirs publics, en France, on se rendra bien vite compte qu'un nouveau fossé numérique se creusera - et plus encore, un illettrisme numérique - qui, dans le domaine, fera beaucoup de mal. C'est cependant sur un autre sujet que le sieur William nous intéresse. En effet, comme cela lui arrive, il a publié la liste de ses lectures sur son blog : huit ouvrages qu'il va parcourir durant ses vacances. Et qu'il partage avec les internautes. 

 

L'an passé, Gates avait déjà proposé une liste de lecture, et pour l'édition 2013 des classiques de lecture, MPHBooks s'offre quelques petits commentaires et analyses gratinés. 

 

Les ouvrages à découvrir portent principalement sur des sujets politiques, ou plus simplement, des infrastructures globales, et rédigés par des spécialistes. Pas réellement du grand public. Et il est vrai qu'en suivant les commentaires que Gates fournit, on aboutit à une certaine vision du monde plutôt étriquée, avec des libertés assez restreintes, et plutôt déprimante. 

 

En fait, le déroulé est amusant, parce que les ouvrages semblent montrer une évolution dans la pensée. Notamment dans ce livre qui évoque la réussite des enfants, où Gates souligne que des qualités non cognitives, comme la persévérance et l'optimisme, seraient également à l'origine du succès. Est-ce que le langage machine représente un outil cognitif, ou une force de volonté à mettre en application, les livres de chevet de l'entrepreneur le diront peut-être...