Les conséquences de la tempête sur le marché du livre

Clément Solym - 28.01.2009

Edition - Economie - tempête - marché - livre


Si les librairies du sud-ouest ont été peu touchées matériellement par la tempête qui a soufflé vendredi et samedi dernier, elles ont, en revanche, davantage souffert de la baisse du nombre de chalands sur la journée de samedi.

Il faut dire aussi que peu de librairies se trouvent perdues au milieu des pins au fin fond de la lande…Au contraire, ces établissements préfèrent l’agitation des centres villes afin de mieux capter l’intérêt des clients potentiels.

Comme beaucoup d’autres commerces, elles ont simplement souffert du peu de visites reçues sur la journée de samedi. Si certaines avaient décidé de fermer leurs portes, d’autres sont restées ouvertes mais ont réalisé un chiffre d’affaire équivalent à 10 % de celui produit par un samedi normal… Les conditions climatiques assez extrêmes de ce mois de janvier n’ont pas vraiment permis aux librairies d’enregistrer des ventes records ces derniers temps…