Les dépenses culturelles des Français en baisse, la BD a la cote

Antoine Oury - 14.06.2013

Edition - Société - Insee - tableaux économie française 2013 - dépenses culturelles


L'Insee a dévoilé les 256 pages de ses tableaux de l'économie française, édition 2013 : l'analyse par le menu des dépenses des ménages français, chiffres et graphiques à l'appui. Et, pour le secteur culturel, les dépenses sont à nouveau en baisse, et représentent 8,4 % du budget total dépensé par les Français chaque année.

 

 

Budget

Tax Credits, CC BY 2.0

 

 

L'Institut national de la statistique et des études économiques souligne que ce pourcentage ne cesse de diminuer depuis 2004 : la répartition de ce budget, elle, n'a pas foncièrement changée depuis 2005. Les services culturels (contribution à l'audiovisuel public, dépenses de cinéma, concerts, théâtre et autres spectacles vivants, musées, et les abonnements audiovisuels, notamment) figurent toujours en première place avec 17,4 % des dépenses de culture et loisirs en 2011. Ensuite, on trouve les achats d'articles de jardinage ou pour les animaux de compagnie (14,4 %), avant les dépenses de presse, livres et papeterie (13,8 %).

 

En 2011, les dépenses totales des Français pour la culture atteignent encore 93,6 milliards €, avec une large part de ces dernières consacrées à l'audiovisuel, et notamment pour les entrées au cinéma, qui dépassent pour la première fois la vidéo physique depuis son apparition dans les années 80. 

 

 

 

Outre un tableau sur la production de livres, la publication de l'Insee réserve tout un paragraphe à la bande dessinée, dont le poids dans les dépenses et les productions culturelles ne cesse de grandir :

Avec plus de 16 millions de lecteurs en France, la bande dessinée, longtemps considérée comme un genre mineur, bénéficie désormais d'une large diffusion dans la société française : plus de trois Français sur quatre déclarent avoir déjà lu des bandes dessinées, dont 30 % au cours des douze derniers mois. Cette activité est corrélée à l'intensité d'autres pratiques culturelles, qu'il s'agisse du domaine de la lecture ou de la fréquentation des cinémas, musées et autres équipements culturels. Ainsi, ce genre de lecture se retrouve plus fréquemment au sein de la fraction jeune et diplômée de la population, dont les taux de participation à la vie culturelle sont en général supérieurs à la moyenne.

Les Tableaux de l'économie française sont à retrouver par ici.