Les dessous de la presse : ce qui se passe derrière les pages

Caroline Grenon - 18.01.2013

Edition - Librairies - presse - coulisses - dessous


Dans cet abécédaire drôle et bien conçu, Marion Gillot et Nicolas Wild dévoilent aux adolescents le monde intrigant de la presse. Qui détient les médias ? Pourquoi dit-on que la presse est « en crise » ? Peut-on être journaliste ET objectif ? Qu'est-ce que la déontologie ? C'est dans le but de donner des réponses à ces questions trop souvent laissées en suspens que Marion Gillot, journaliste au Monde des Ados, a écrit cet abécédaire réaliste avec la complicité de Nicolas Wild qui signe des illustrations toutes plus drôles et subtiles les unes que les autres.

 

 

 

Conçu comme un guide pour les jeunes aspirants au métier de journaliste, Les dessous de la presse se révèle être aussi un hommage à cette profession parfois dénigrée et toujours entourée de mystère.

 

À travers les vingt-six lettres de l'alphabet, de A comme agence de presse à Z comme Zola, en passant par D comme doute, F comme fric, P comme pigiste, U comme utilité ou encore V comme voyage de presse (la « joyeuse colo »), l'auteur n'épargne aucun aspect du monde de la presse en mettant en avant ses contradictions, en évoquant les difficultés actuelles du métier tout en réussissant à faire passer son amour des médias qu'elle décrit avec beaucoup de recul.

 

Que l'on ait 16 ou 40 ans, ce livre est agréable à lire tant les thèmes choisis sont judicieux, les illustrations savoureuses et l'écriture intelligente et enlevée. Les éclairages historiques sur Gutenberg, la loi de 1881 ou Théophraste Renaudot côtoient Twitter, le bimédia ou les blogueurs.

L'abécédaire est complet et couvre avec un angle original un sujet pourtant souvent traité.

 

En pleine période du choix crucial des « admissions post-bac », Les dessous de la presse est le guide que tout lycéen devrait avoir dans sa bibliothèque : il est toujours mieux de savoir avant de s'engager !