medias

Les données de la marketplace serviraient illégalement à Amazon

Clément Solym - 27.04.2020

Edition - Justice - données marketplace vendeurs - Amazon datas vendeurs - Amazon produits lancement


Côté France, la situation d’Amazon est définitivement clarifiée : fermeture des entrepôts, pour s’éviter une coûteuse amende. Et ce, jusqu’au 28 avril. Côté États-Unis, la firme se fait tirer dessus à boulets rouges. En cause, l’utilisation de datas issues de vendeurs tiers, pour affiner la tarification des produits vendus en propre…


mohamed_hassan CC 0

Le Wall Street Journal évoque des sources internes, qui l’affirment : Amazon a mis en place une politique interdisant de se servir des données générées par la marketplace. Mais dans les faits, la firme ne s'en priverait pas pour autant. 

Parmi les témoignages, des cadres de l’entreprise, qui passeraient par des solutions de contournement pour accéder aux données de vendeurs individuels. Ces fameuses TPE et PME tant vantées par Amazon France en guise de ligne de défense contre la décision de limiter sa distribution, seraient donc les premières concernées. 

La firme de Seattle se défend, corps et âme, et jure qu’elle interdit strictement « aux employés d’utiliser des informations de vendeurs privés pour affiner les lancements de ses propres produits ». Une enquête serait d’ailleurs en cours — mais le mal est fait. 

Elle reconnaît cependant examiner les données de vente et de stockage, mais cela pour offrir aux clients la meilleure des expériences possibles. Cependant, les données non publiques, ça, jamais !
 

L'antitrust flaire le bon coup


Or, si mal il y a, Amazon a de quoi s’inquiéter : les répercussions juridiques de telles approches sont hautement condamnables. D’autant qu’en juillet dernier, devant le Congrès, les dirigeants juraient leurs grands dieux qu’ils n’avaient pas recours aux données vendeurs pour obtenir des avantages indus. 

Le régulateur américain, toujours prompt à faire respecter les règles de la concurrence, s’en donnera certainement à cœur joie, s’il faut approfondir la situation. Et ceux d’Europe leur emboîteront assurément le pas, attendu que les cowboys de Bruxelles sont toujours sur les dents dès lors qu’on évoque la société au sourire jaune. 

À moins de démontrer que cette utilisation de datas était cantonnée à un groupe d’invidus, de sérieuses sanctions sont à envisager. 

Les informations de WSJ restent solides : une vingtaine d’entretiens passés avec d’anciens responsables et plusieurs documents appuient les assertions. C’est à partir de 2007 qu’Amazon, avec le Kindle, a commencé à produire ses propres produits. Son activité compte aujourd’hui plus de 45 marques dérivées, soit près de 243.000 objets — depuis les piles jusqu'aux meubles. 

Sachant que le ministère de la Justice, la Federal Trade Commission et le Congrès mènent actuellement une série d’enquêtes antitrust, les documents du WSJ devraient fortement les intéresser. 

D’ailleurs, le président du sous-comité antitrust, David Cicilline, a publié avec le président du comité juridique Jerry Nadler une déclaration commune. « Il est profondément préoccupant de constater que suite à l’audition de l’année passée, ils ont induit le Congrès en erreur, plutôt que de s’exprimer clairement sur cette question, malgré nos demandes répétées à ce sujet. »

Des mensonges par omission, on va en enfer pour cela, ou dans un entrepôt Amazon ?


Commentaires
Tiens j'aurais dit que c’était une "nouvelle" déjà connu celle-là rolleyes
La mauvaise herbe, quand on croit qu'elle crève ici, elle a déjà repoussé ailleurs.
Les autorités de régulation américaines et européennes découvrent le B.A Ba du commerce.... big surprise
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.