Les droits de Steinbeck échappent encore à son fils

Clément Solym - 14.06.2011

Edition - Justice - steinbeck - droits - auteur


Dans les méandres juridiques dans lesquels le fils du romancier John Steinbeck s'est lancé, c'est un fâcheux contrecoup qui vient de tomber. La cour suprême vient de rejeter un appel interjeté concernant la publication de plusieurs oeuvres de son père.

En 2009, le fils Steinbeck avait déjà formulé cet appel devant la Haute cour de justice. La publication de The Grapes of Wrath et d'autres oeuvres de son père avait été abusivement faite.

Dernier enfant vivant de John Steinbeck, Thomas se retrouvait opposé aux éditeurs dans un imbroglio fantasque. Avec Blake Smyle, la petite-fille, ils avaient porté plainte contre la famille d'Elaine Steinbeck, pour obtenir une révision, peu après sa mort, en 2003, des droits. John Steinbeck, décédé en 1968, était devenu l'un des auteurs favoris des États-Unis.


Mais après la mort d'Elaine, la plupart des biens avaient été remis dans les mains des enfants qu'elle avait eus, lors d'un précédent mariage. Le tribunal avait également reconnu en janvier 2010 que jamais Elaine n'avait manqué à ses obligations financières concernant les descendants de l'auteur.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.