Les écoles privées ne connaissent pas la crise

Clément Solym - 30.09.2009

Edition - Société - écoles - privées - crise


L'enseignement privé ne semble pas touché par la crise cette année. Le secrétariat général de l'Enseignement catholique (SGEC) a communiqué ses effectifs pour la rentrée scolaire 2009, et ils sont encourageants.

Alors que les écoles catholiques avaient perdu 5 200 élèves à la rentrée dernière, cette année elles en gagnent 4 400 soit une progression de 0,2 %. Le secteur qui connaît la plus grande progression est le secondaire avec 0,6 % d'élèves en plus, le primaire par contre perd 0,3 %.

Plusieurs facteurs rentrent en compte dans cette désertion des écoles primaires catholiques mais le prix de la cantine (environ 100 euros par mois) est un des plus importants. Le « compromis politique » trouvé avec la loi Carle (votée lundi dernier à l'Assemblée nationale) pourrait permettre aux écoles privées d'être encor plus compétitives.

Selon le secrétaire général de l'enseignement catholique, Éric de Labarre, les élèves trouvent dans les écoles privées « un encadrement de qualité, des liens forts avec l'équipe pédagogique et un véritable projet éducatif ». Cette année 2 013 051 élèves sont inscrits dans les écoles privées catholiques soit environ un élève sur cinq.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.