medias

Les écrivains et depression, un couple de souffrance

Clément Solym - 14.12.2010

Edition - Société - depression - ecrivain - mental


Est-ce que les sanglots longs des violons de l'automne, qui blessaient le coeur de Verlaine, hurlant à la lune et d'une langueur monotone, refléteraient la condition même de l'écrivain ? La condition morale et mentale, en fait.

Car le métier d'écrivain compterait parmi les 10 plus susceptibles de déprimer ceux qui le pratiquent. Et les hommes sont encore plus sujets à la dépression que les femmes dans ce cas de figure, rapporte Health.com.

Sur la dépression, Larousse nous indique : « État pathologique caractérisé par une humeur triste et douloureuse associée à une réduction de l'activité psychomotrice et à un désintérêt intellectuel. »

En examinant les dix professions les plus à risques, le magazine isole plusieurs faits clairement déprimants : la rémunération irrégulière, l'isolement, contribuent à secouer le moral. Et selon leurs statistiques, 7 % des hommes souffrent de dépression. Plus que la moyenne des autres humains ?

Simon Brett, romancier interrogé par le Guardian, assure que si d'un côté, l'écriture peut être « une merveilleuse thérapie, mais vous creusez en vous-même ». Et à force de creuser, on tombe sur des doutes et des doutes et encore... « Beaucoup d'écrivains sont aussi introvertis, et trouvent stressant de voir leur travail publiquement jugé. » Et de pointer les commentaires sur Amazon qui fleurissent de plus en plus... Avec les dérives que l'on connaît également. (notre actualitté)

Et plus le romancier passe de temps à écrire son livre, plus la dépression le frappera facilement.

Une thématique ?

Pour revenir sur les poètes, la mélancolie comptait comme un thème littéraire assez communément répandu - particulièrement en fin de XIXe siècle.
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

(Baudelaire, Harmonie du Soir, in Les Fleurs du mal)
Citons aussi Chateaubriand, dans son Génie du christianisme :
La solitude absolue, le spectacle de la nature, me plongèrent bientôt dans un état presque impossible à décrire. Sans parents, sans amis, pour ainsi dire seul sur la terre, n'ayant point encore aimé, j'étais accablé d'une surabondance de vie.
Quelquefois je rougissais subitement, et je sentais couler dans mon coeur comme des ruisseaux d'une lave ardente ; quelquefois je poussais des cris involontaires, et la nuit était également troublée de mes songes et de mes veilles.
David Foster Wallace avait largement exploré le thème de la dépression, au point de se suicide en septembre 2008.

Selon Health, les gens créatifs ont des troubles de l'humeur, et 9 % d'entre eux ont déclaré un épisode dépressif majeur au cours de l'année passée.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.