Les éditeurs américains ont moins confiance en l'avenir

Clément Solym - 29.02.2012

Edition - Les maisons - éditeurs - numérique - Amazon


Dans une interview à Digital Book World, James McQuivey, vice-président de Forrester Research, explique que les éditeurs sont soudainement passés à un nouvel âge. Leur rapport au numérique doit encore mûrir, ce qui explique un sentiment globalement faible de confiance parmi les éditeurs interrogés.

 

Forrester Research a donc interrogé 74 éditeurs américains sur leur confiance en l'avenir ; le nombre d'éditeurs qui se disent « confiants pour le futur de leur maison » a été divisé par deux aux États-Unis. L'analyste met ça sur le compte du réalisme et du pragmatisme. « Ils sont vulnérables, doivent établir des partenariats qu'ils n'auraient jamais envisagés », explique James McQuivey.

 

Fin 2010, il semblerait que l'idée de l'édition numérique ait fait prévaloir celle d'une stratégie marketing. « Ils ne comprenaient pas que le numérique était une toute nouvelle conception du produit même, et de la façon d'amener le produit sur le marché », analyse James McQuivey. La seule solution d'une présence sur le net (un compte Twitter, un site web...), de la visibilité, témoigne certes d'une adaptation à un nouveau contexte, à de nouveaux enjeux. Mais la transition numérique ne se fera pas sans rien pour les éditeurs.

 

 

James McQuivey distingue trois raisons pour expliquer l'incertitude inquiète que l'on peut constater ces derniers temps..

 

Tout d'abord, les ventes de livres physiques vont très probablement baisser de façon drastique, le succès allant aux ebooks aux États-Unis (voir notre actualitté). L'expert prévoit un catalogue physique beaucoup moins fourni pour les distributeurs, et la nécessité de s'adapter à cette nouvelle réalité pour les éditeurs.

 

La vitalité d'Amazon doit être sérieusement considérée : « Il y a des milliards de dollars de valeur à portée de main du fait de l'efficacité que la plate-forme Kindle d'Amazon peut permettre », c'est donc un partenaire incontournable, selon l'analyste, bien que ses méthodes soient critiquées.

 

Enfin, le contenu édité peut très rapidement échapper aux éditeurs : les plates-formes d'auto-édition font beaucoup parler d'elles, ainsi que de nouveaux outils tels que iBooks Author, logiciel de création d'ebook... Le métier d'éditeur doit donc s'adapter à cette nouvelle forme de concurrence.

 

Les opportunités sont nombreuses, il faudra les saisir pour mieux lutter. Reste à savoir si cette attitude jouera sur la confiance des éditeurs, tel qu'elle sera certainement mesurée par Forrester Research dans un an.