Les éditeurs boutent Amazon hors du Japon (un peu)

Clément Solym - 29.12.2011

Edition - International - Amazon - Japon - Langue japonaise


D'après les journaux nippons, Amazon a repoussé à une date indéfinie le lancement d'un ebookstore dans le pays. Et pour cause, personne ne semble trop vouloir de lui actuellement.

 

On avait déjà eu vent de la difficulté qu'avait le livre numérique à percer au Japon. Les raisons évoquées étaient alors un trop faible nombre d'ouvrages disponibles en japonais et des habitudes de consommation très solidement ancrées.

 

Et malgré les différents échecs commerciaux, celui de Sharp notamment, les tentatives pour créer un marché japonais de la lecture numérique se poursuivaient. Et Amazon n'avait pas reculé. Le Gorille de 400 kg américain avait ainsi prévu d'ouvrir dès le début 2012 une vitrine au pays du Soleil Levant : un ebookstore entièrement en langue nippone. 

 

Mais voilà : ce sont les éditeurs locaux qui s'opposent à la mise en place d'un marché numérique. Et plus encore, ils ont refusé les termes d'Amazon et « osent » se mettre en travers du chemin du géant américain.

 

 

Pas nés de la dernière pluie, ils invoquent une inquiétude liée à ce qu'ils ont déjà pu observer aux Etats-Unis. Le faible prix des ebooks proposés par Amazon, et la domination de la firme qui en a résulté sur le territoire américain, les a convaincus de préserver leur modèle actuel.

 

Selon des sources « si le modèle est implanté au Japon, les prix des livres papiers vont chuter, annonçant l'effondrement de l'industrie de l'édition ».

 

Pas de quoi décourager Amazon pour autant, qui devrait présenter prochainement de nouvelles offres aux éditeurs. Parce que oui, malgré tout, Amazon prévoirait le lancement de l'ebookstore dès le printemps…