Les éditeurs britanniques veulent leur liste de best-sellers numériques

Clément Solym - 04.11.2011

Edition - International - best-sellers - liste - livres numériques


En début de semaine, c'est le Wall Street Journal qui annonçait un partenariat avec Nielsen BookScan, pour proposer chaque semaine une liste des meilleures ventes réalisées, en numérique.

 

Jaloux de leurs confrères étasuniens, les éditeurs britanniques font valoir qu'ils souhaitent jouir des mêmes intérêts.

 

Et voilà qu'ils relancent l'appel déjà émis il y a presque un an, pour que les spécialistes de la lecture et de la comptabilité des ventes se dépêchent de proposer un outil similaire.

 

Jonathan Nowell, de Nielsen Book UK explique qu'il faut encore un peu de temps pour y parvenir. « Tant de choses dépendent des données que nous pouvons obtenir des détaillants, mais nous sommes avec eux dans un dialogue très avancé », explique-t-il.

 

George Wakley, responsable numérique de Hachette souligne pour sa part toute l'importance de cette liste, et d'outils chiffrés sur les ventes réalisées. L'éditeur Penguin est également raccord sur le thème.

 

Pour Walkley, une liste des meilleures ventes numériques fiable est plus qu'un simple reflet de l'activité dans l'industrie. En « complétant la liste des livres imprimés, et en fournissant une vision complète des best-sellers du Royaume-Uni dans tous les formats », une telle liste permettrait de mieux se repérer dans les ouvrages à proposer.

 

Rappelons que le WSJ ne fournira aucune donnée chiffrée, mais uniquement la liste des ouvrages qui sont entrés dans les meilleures ventes.