Les éditeurs de presse gagneront plus avec le Kindle

Clément Solym - 10.11.2010

Edition - Economie - journaux - presse - kindle


Les éditeurs de presse qui se sont rués sur le Kindle pour élargir leur modèle économique ont dû sourire. Désormais, ils gagneront un peu plus d'argent avec leur journal, vendu à travers le Kindle Store, à compter du 1er décembre.

Maintenant, la répartition des revenus se fera sur le modèle Apple, de 30 % pour le vendeur et 70 % pour l'éditeur. Pour accéder à ce Saint Graal, les éditeurs devront rendre leur magazine disponible sur tous les Kindle existant, et surtout les rendre accessibles à toutes les zones géographiques.


Forcément, cela augmentera les revenus que les éditeurs percevront et devrait inciter - c'est du moins ce qu'Amazon suppose et espère - les autres éditeurs de presse qui n'auraient pas encore basculé, à se vendre sur sa boutique.

Et puis, l'arrivée de la boutique Kindle Apps devrait simplifier encore plus l'arrivée de ces éditeurs sur le support. Mais nécessitera également que les éditeurs s'appliquent à investir dans des applications.

Cela dit, de même que pour les livres, les journaux achetés par ce biais pourront être lus sur l'ensemble des supports pour lesquels Amazon propose une application.