Les éditeurs et salons du livre se mobilisent pour Gui Minhai et Raif Badawi

Antoine Oury - 06.09.2018

Edition - International - Gui Minhai Chine - Raif Badawi Arabie saoudite - Gui Minhai francfort


La liberté d'expression est un combat permanent, dans le monde entier : les foires du livre à portée internationale sont évidemment l'occasion de rappeler ce constat. Le Salon du livre de Göteborg et la Foire du Livre de Francfort accueilleront chacune un événement qui rassemblera les familles et des militants pour la liberté d'expression autour de deux figures, emprisonnées en Chine et en Arabie saoudite : Gui Minhai et Raif Badawi.


Gui Minhai, éditeur suédois d'origine chinoise, et Raif Badawi, blogueur saoudien
 
 

L'Union international des éditeurs (UIE, ou IPA, International Publishers Association) annonce l'organisation de deux événements au cours des prochaines grandes foires du livre, celles de Göteborg et de Francfort. Le 28 septembre, au cours de la première, une session de discussion autour de la situation de Gui Minhai sera organisée. 

 

Deux figures incarnant les victimes de l'oppression
 

Éditeur suédois d'origine chinoise qui travaillait à Hong Kong, Gui Minhai a été enlevé en 2015 lors d'un voyage en Thaïlande par les autorités chinoises : il reste depuis en captivité pour des raisons encore mal définies. Depuis quelques mois, sa santé inquiète sa famille et les organisations de défense de la liberté d'expression, qui craignent une dégradation de son état.

 

Angela Gui, la fille de Gui Minhai, Elisabeth Åsbrink, journaliste et auteure, Jesper Bengtsson, du PEN suédois, Svante Weyler, éditeur, Jojje Olsson, journaliste et auteur, et Frida Edman, directrice de la Bokmässan, le salon du livre de Göteborg, se retrouveront pour évoquer le cas de Minhai, la liberté d'expression en Chine et plus généralement dans le monde.

 

Un médecin suédois au chevet de Gui Minhai,
éditeur emprisonné en Chine


À la Foire du Livre de Francfort, le 12 octobre prochain, une autre rencontre portera sur les situations de Gui Minhai et Raif Badawi, écrivain et blogueur saoudien. Ce dernier a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 années de prison, accusé d'apostasie et d'insulte envers l'islam. Angela Gui et l'épouse de Raif Badawi, Ensaf Haidar, évoqueront la liberté d'expression et la manière dont l'action des autres pays, à l'international, peut faire bouger les choses.

 

Rappelons qu'à l'occasion des 70e anniversaires de la Foire du Livre de Francfort et de la Déclaration universelles des droits de l'homme, la Foire a lancé une campagne pour la défense de la liberté d'expression.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.