Les éditeurs européens à la rencontre de l'Italie, présidente de l'UE

Louis Mallié - 30.07.2014

Edition - International - Union Européenne - Dario Franceschini


Les éditeurs européens ont aujourd'hui débattu à Rome avec le ministre de la culture italien Dario Franceschini. La réunion avait lieu à l'occasion de la nouvelle présidence italienne de l'Union européenne, débutée le 1er juillet de cette année, et qui s'achèvera en décembre prochain. 

 

 

Dario Franceschini

Dario Franceschini 

framino, CC BY NC SA 2.0

 

 

Autour du ministre, le débat réunissait le vice-président de la Fédération des Éditeurs Européens (FEP) Henrique Mota, le président de l'Associazione Italiana Editori (AIE) Marco Polillo, et le délégué italien au sein de l'assemblée de la FEP Stefano Mauri. Le communiqué de l'AIE rapporte que les thèmes abordés portaient sur le droit d'auteur, la TVA, et l'avenir du numérique - autant de questions centrales au sein du domaine de l'édition européenne. 

 

« Nous avons apprécié l'attention et la compétence du Minsitre », a commenté le vice-président de la FEP. « La situation difficile que l'édition papier traverse actuellement en Europe nécessite plus que jamais que nous ne baissions pas notre garde. Nous sommes optimistes […] pour ce qui est de la gestion de ces questions. »

 

« Le débat a été très profitable », a souligné Marco Polillo. « Il prouve que l'Italie arrive à son semestre de présidence avec des idées claires pour soutenir le plus largement possible l'industrie de la culture en Europe. »

 

Selon les données de la FEP, l'industrie de l'édition pèserait près de 22,5 milliards € au sein de l'Union européenne, et impliquerait 130.000 personnes, pour une production atteignant 535.000 titres par an. L'an dernier, le chiffre d'affaire de l'édition italienne avait diminué pour de 6,2 %.