Les éditeurs interpellés pour tracts Anti-terrorisme relâchés

Clément Solym - 21.05.2009

Edition - Justice - éditeurs - anti - terorisme


Lundi 18 mai, quatre personnes, anciens dirigeants de HB Éditions étaient interpellés par le SRPJ de Marseille après avoir distribué des tracts qui auraient été menaçants pour la sécurité de Bernard Squarcini, directeur centre du renseignement de l'intérieur.

Il n'aura pas fallu longtemps pour que cette bévue policière prenne fin et que les membres du Comité de Sabotage de l'Anti-terrorisme retrouvent leur liberté, puisque le mardi 20, après une garde à vue, tous quatre sortaient libres.

François Bouchardeau et sa femme Johanna, ainsi que Samuel Autexier et sa soeur Héléna ne sont pourtant pas sorti des méandres judiciaires attendu que le parquet de Digne, qui avait lancé une enquête liminaire poursuit ses investigations. Ce dernier n'a pas souhaité commenter la situation.

Le lundi soir, une cinquième personne était également mise sous arrêt avait confirmé Me Olivier Lantelme, qui assure sa défense et relaxée peu après. « On est sur de la violation de la liberté d’expression et nous considérons que ces méthodes disproportionnées n’étaient pas nécessaires, car mes clients se seraient rendus à toute convocation », expliquait l'avocat à La Provence, ajoutant qu'une conférence de presse se tiendrait demain, à 14h30.