Les éditions 2024, de beaux livres d'auteurs pleins d'avenir

Antoine Oury - 02.12.2016

Edition - Les maisons - éditions 2024 - beaux livres artistes - Jim Curious éditeur


La librairie La Régulière, dans le 18e arrondissement de Paris, accueillait hier une exposition de dessins et sérigraphies d'auteurs publiés par la maison d'édition 2024. Créée en 2010 par Olivier Bron et Simon Liberman, la maison strasbourgeoise construit peu à peu un catalogue de beaux livres et de bandes dessinées qui ont comme dénominateur commun auteurs talentueux et univers magnifiques.

 

Les éditions 2024 à la librairie La Régulière

Hier soir, à La Régulière (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Envie de partir pour les étendues gelées avec Prisonnier des Glaces de Simon Roussin ? Ou plutôt de vous aventurer dans le monde étrange et grésillant d'Helios, d'Étienne Chaize ? Chaque livre publié par 2024 — une trentaine en 6 ans — incite à la lecture et à la contemplation, et reste aussi inclassable, entre livre d'artistes, beau livre, album illustré pour la jeunesse comme pour les adultes, bande dessinée...

 

« Le catalogue n'est pas développé en termes de cible, l'idée est de porter le projet d'un auteur qui prend des engagements graphiques et narratifs, et nous essayons de construire l'objet qui va autour : comment mettre cette œuvre en valeur physiquement, comment lui trouver un public sans transiger sur le livre », explique Olivier Bron, cofondateur.

 

Il rencontre Simon Liberman à Paris, puis se retrouve avec lui aux Arts Décos de Strasbourg, où ils étudient dans deux promotions différentes : fanzines et micro-édition les tiennent en contact, jusqu'au diplôme. « Après les projets pour le diplôme, nous avons eu envie de continuer notre activité éditoriale. À Strasbourg, il y avait une énergie plutôt cool qui s'est créée avec des camarades. Ils avaient des projets éditoriaux et ne voyaient pas trop chez quels éditeurs des débouchés étaient possibles », précise Simon Liberman.

 

Les éditions 2024 à la librairie La Régulière

Simon Roussin, Prisonnier des Glaces

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

La première année de 2024 s'est consacrée à un seul livre, Les derniers dinosaures de Donatien Mary et Didier de Calan, un album illustré pour adultes à base de gravures. De leurs expériences en micro-édition, les éditeurs ont conservé le goût pour les formats atypiques, les modes d'expression techniques et les couleurs tranchées. C'est Jim Curious, voyage au cœur de l'océan, de Matthias Picard, qui devient le best-seller de la maison, avec son graphisme façon gravures de livre d'aventure et ses lunettes 3D : 15.000 exemplaires ont été écoulés.

 

Olivier Bron, qui travaille à plein temps avec son collègue sur les projets éditoriaux, l'admet : « La maison, nous ne l'avions pas trop anticipé, elle s'est faite de fil en aiguille, au gré des opportunités. » Avec de belles surprises, comme cet appel de Mathieu Chédid, alias M, à Matthias Picard pour travailler avec lui après la découverte de Jim Curious. « Il lui a envoyé un morceau d'une demie-heure qui s'appelle “La BO de M”, issu d'une session d'impro avec ses musiciens, en lui proposant de rebondir dessus. » 2024 en a fait un livre-CD, La B.O2-M-.

 

 

Graphisme puissant et design accrocheur vont main dans la main : « Les auteurs ont souvent une idée assez claire de leur livre, ils ont souvent eux-mêmes un pied dans la micro-édition et l'objet-livre. Simon Roussin est par exemple membre du collectif/magazine Nyctalope, il est aussi éditeur, en quelque sorte. C'est une discussion qui s'installe entre les auteurs et nous, ensuite, pour parvenir au meilleur résultat possible », explique Simon Liberman.

 

« La moitié de l'activité consiste aussi à construire des expositions autour des livres. Nous les montons en général avec un festival et elles tournent ensuite dans le réseau de lecture publique. Elles nous permettent de travailler des livres sur des temps qui ne sont pas ceux de la librairie, puisque les médiathèques ne sont pas forcément liées à la nouveauté » complète Olivier Bron.

 

 

Si les expositions privilégient les originaux et les reprographies, les éditions 2024 se lancent dans des collections d'images imprimées tirées de leurs ouvrages, « pour faire vivre les œuvres de plusieurs façons ». Une autre exploitation qui permet aussi aux auteurs de mieux vivre de leur travail : la location des expositions et les ventes de ces reproductions généreront autant de droits d'auteur.

 

Les éditions 2024 sont présentes au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, inutile de souligner que l'on vous conseille vivement d'aller y découvrir leur catalogue...

 

Les éditions 2024 à la librairie La Régulière

Simon Roussin, Prisonnier des Glaces, L'Ours, éditions 2024, sérigraphie (détail)

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)