Les éditions des Grandes Personnes, l’art du livre à manipuler

Elodie Pinguet - 13.04.2017

Edition - Les maisons - les grandes personnes - pop up, livres à manipuler - édition Paris


Le salon international du livre rare et ancien, c’était un peu le pays des merveilles. On trouvait des chefs-d’œuvre, des trésors et des livres qui ont dû ravir les collectionneurs. Parmi tous ces stands prestigieux, une petite maison d’édition de littérature jeunesse sortait du lot par son modernisme, les éditions des Grandes Personnes. Nous sommes allés à leur rencontre.

 

Le stand des éditions Les Grandes Personnes (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Sous la verrière du très prestigieux Grand Palais, la maison d’édition parisienne Les Grandes Personnes est un peu la surprise que l’on rencontre au détour d’une allée. Il s’agit d’une petite maison d’édition jeunesse ouverte depuis fin 2009. 

 

Pas de livres rares ni anciens, mais des livres à manipuler ou qui amènent les plus jeunes à réfléchir. Ils étaient déjà présents sur le salon l’année dernière : « C’est bien d’être les OVNIS dans cet endroit, ça apporte quelque chose de différent. »

 

On y trouve donc les livres pop-up, quelques accordéons, des pièces à construire ou une originalité « seulement dans la narration comme dans cet album illustré où il faut deviner quels animaux se dessinent dans les images ». Pour faire simple, dans cette collection, la page présente des dessins remplis en noir. Pour avoir la version en clair il faut soulever une fenêtre.

 

S’ils sont spécialisés en littérature jeunesse, certains de leurs ouvrages pourraient toucher plusieurs générations comme Paris Pop Up, visite guidée dans notre belle capitale ou « des livres un peu plus branchés design comme 10 chaises ».


10 Chaises, Dominique Ehrhard

 

Leur volonté est de proposer autre chose « que des livres plats, apporter un plus avec les systèmes proposés et les belles histoires. Il faut surprendre le lecteur et enrichir le paysage culturel de la littérature jeunesse ».

 

Parmi leurs dernières parutions, on retrouve Egyptomania, une œuvre « historique et didactique ». Cet ouvrage est le projet de l’auteure et graphiste Emma Giuliani qui est « fascinée par l’Égypte antique et avait toujours eu l’idée de faire un livre dessus ». L’éditrice Brigitte Morel lui a trouvée Carole Saturno pour l’aider sur les textes. Le résultat donne une encyclopédie originale, avec des beaux dessins, des fenêtres à déplier ou des sarcophages à ouvrir.

 

Aux Grandes personnes, chaque auteur porte son projet, à savoir son histoire et sa mise en scène. Ils travaillent ensuite en collaboration avec l’éditrice pour « enlever ou rajouter des éléments ». Car, à petite maison, petite équipe : elles sont deux à gérer Les Grandes personnes au quotidien, l’éditrice et une responsable des droits.

 

La maison est ouverte sur l’étranger, elle y vend des livres et publie des traductions de romans, qui ont fait partie de la maison entre 2010 et 2015. Aujourd’hui, les éditions des Grandes Personnes semblent s’être concentrées sur les livres-objets, plus beaux, plus originaux, et toujours capables de faire rêver petits et grands.