Les éditions du Boréal publient des inédits de Kerouac en français

Julien Helmlinger - 11.02.2015

Edition - Les maisons - Jack Kerouac - Editions du Boréal - Beat Generation


D'ici le printemps 2016, la maison d'édition québécoise du Boréal publiera des textes inédits de Jack Kerouac, en français, sa langue maternelle, notamment la nouvelle Sur le chemin. L'éditeur a trouvé un accord avec les héritiers de l'écrivain décédé en 1969 à l'âge de 47 ans, afin de publier un recueil intitulé La vie est d'hommage, selon une expression tirée de Visions of Cody. Outre la nouvelle y figureront des extraits de romans.

 

 

Jack Kerouac (#2)

CC BY 2.0 par Devin Smith

 

 

Jack Kerouac est né au sein de la communauté franco-américaine de Lowell, dans le Massachusetts, et le français était sa langue maternelle sous l'influence de ses parents, descendants de Bretons émigrés en Nouvelle-France au début du XVIIIe siècle. L'écrivain parlait exclusivement cette langue jusqu'à l'âge de six ans, et l'a entretenue tout au long de sa vie en parlant avec sa mère, née Gabrielle-Ange Lévesque.

 

L'auteur américain a donc écrit plusieurs textes en français, même après être devenu un auteur phare de la littérature américaine. À part quelques brefs passages figurant dans ses romans anglophones, ces écrits n'avaient encore été publiés. Les éditions du Boréal entendent y remédier.

 

Outre la nouvelle complète, Sur le chemin, présentée comme différente de Sur la route, le livre intègre un début de roman intitulé La nuit est ma femme, ainsi que des sections importantes de Maggie Cassidy et de Satori in Paris, dont le premier jet a été écrit en français, ainsi qu'un début de Sur la route.

 

Les manuscrits de ces divers textes ont été conservés par le beau-frère de l'auteur, John Sampas, et seront présentés par Jean-Christophe Cloutier, professeur adjoint de littérature anglaise à l'Université de Pennsylvanie. Sampas est notamment responsable de la traduction en anglais de Sur le chemin et de La nuit est ma femme pour le compte de la Library of America.